Sélectionnez votre pays/région dans le menu ou en cliquant sur la carte du monde *
Country Selector Alternate Image


Presse


    Communiqué

    22/10/2009

    Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2009 marqué par une meilleure dynamique dans les nouvelles économies

    • Nouvelles économies : performance 10 pts supérieure à celle des pays matures
    • Solutions et services : 6 pts au-dessus de la moyenne du Groupe
    • Demande dans les pays matures stabilisée mais toujours faible
    • Plans de réduction des coûts en bonne voie pour soutenir la marge
    • Objectif 2009 de marge EBITA revu en hausse à environ 12,5% avant coûts de restructuration

    Rueil-Malmaison (France), le 22 octobre 2009 - Schneider Electric a réalisé un chiffre d'affaires pour le troisième trimestre de 3 950 millions d'euros, en baisse de 15,1%, à périmètre et taux de change courants. La croissance organique s'établit à -17,0%, soit une amélioration séquentielle par rapport au point bas atteint au deuxième trimestre 2009.

    La ventilation du chiffre d'affaires par zone géographique est la suivante :

    En millions
    d'euros

    CA
    T3
    2009

    Croissance
    organique
    T3

    CA
    9 mois
    2009

    Croissance
    organique
    9 mois

    Europe

    1 523

    -22,3%

    4 740

    -20,1%

    Amérique du Nord

    1 108

    -21,3%

    3 292

    -22,1%

    Asie-Pacifique

    891

    -5,3%

    2 411

    -11,9%

    Reste du Monde

    428

    -4,2%

    1 262

    -2,8%

    Total

    3 950

    -17,0%

    11 705

    -17,6%

    Jean-Pascal Tricoire, Président du Directoire, a déclaré : « Notre performance au troisième trimestre illustre la meilleure résistance de nos leviers de croissance à long terme, les nouvelles économies et les solutions, qui compense partiellement la faible demande dans les pays matures. Une fois encore, les nouvelles économies démontrent leur potentiel de croissance structurellement supérieur. Grâce à notre expertise dans les solutions et services, nous réussissons à saisir les opportunités créées par les plans de relance et les besoins en efficacité énergétique.

    Nous poursuivons le déploiement de notre programme d'entreprise ONE, pour faire de Schneider Electric une entreprise plus performante, plus simple et encore plus proche de ses clients.

    Compte tenu de la tendance du troisième trimestre et du plan de réduction des coûts en ligne avec nos attentes, nous révisons à la hausse notre objectif 2009 de marge EBITA à environ 12,5% avant coûts de restructuration

    Croissance par zone géographique

    En Europe, le chiffre d'affaires du troisième trimestre s'est inscrit en repli de 22,3% par rapport à la même période de l'exercice précédent, sur une base organique. En Europe de l'Ouest, la France a continué d'afficher une performance supérieure à la moyenne du Groupe. Tandis que l'Espagne est toujours pénalisée par le retournement du marché de la construction, des signes de stabilisation sont apparus au Royaume-Uni et en Scandinavie. L'Allemagne a également bénéfié d'un léger rebond de la demande industrielle par rapport à la sévère contraction constatée au second trimestre. l'activité Automatismes du Bâtiment a mieux résisté, grâce aux projets menés dans les domaines de l'efficacité énergétique et des services.

    L'Europe de l'Est est encore marquée par la faible demande industrielle et l'absence de financement pour els projets immobiliers, tandis que le marché des infrastructures affichait globalement une meilleure résistance. Toutefois, dans certains pays, comme en Russie, la situation se stabilise, à un bas niveau.

    En Amérique du Nord, le chiffre d'affaires organique est en légère amélioration par rapport au trimestre précédent, à -21,3%. Comme attendu, le marché des bâtiments non-résidentiels a continué à être impacté par la baisse des commandes enregistrée au cours du premier semestre. En revanche, l'activité Solutions s'est bien maintenue auprès des organismes publics, grâce aux mesures de l'administration américaine en faveur de l'efficacité énergétique. Le marché industriel est probablement proche de son plus bas au troisième trimestre. Celui des centres de données commence à se redresser, des signes encourageants étant observés dans les secteurs du gouvernement, de l'éducation et des télécommunications. La demande sur les segments de l'eau et de l'industrie pétrolière a permis au marché énergie et infrastructures de maintenir une performance supérieure à la moyenne de la zone.

    En Asie-Pacifique, le chiffre d'affaires organique a reculé de 5,3%. Grâce au plan de relance, la Chine a enregistré une croissance à deux chiffres, tirant la reprise de cette région. Les opportunités sont particulièrement visibles sur les marchés de l'énergie et des infrastructures, avec notamment des projets dans le ferroviaire, le métro, l'éolien, l'industrie pétrolière, ainsi que sur les segments de la construction de logements et de l'industrie. La zone Pacifique, l'Inde et le Japon ont affiché une amélioration de tendance par rapport au trimestre précédent, suite à la stabilisation des marchés résidentiel et industriel.

    Dans le Reste du monde, le chiffre d'affaires a diminué de 4,2% à périmètre et taux de change constants. La performance du Moyen-Orient est en progrès par rapport au trimestre précédent, grâce à une meilleure tendance du marché dans les pays riches en ressources naturelles, comme l'Arabie Saoudite. L'Amérique du Sud est restée stable par rapport au deuxième trimestre. En revanche, la tendance est devenue négative en Afrique, en raison du ralentissement de la demande dans l'industrie et les infrastructures.

    Le chiffre d'affaires des nouvelles économies est en recul de 9,5% sur une base organique.

    Croissance par activité

    La Distribution Electrique (qui représente 58% du chiffre d'affaires du Groupe ce trimestre) a affiché un recul de 14,5% au troisième trimestre. Les tendances sont plus positives dans la basse tension et dans les projets et services, en partie soutenus par les plans de relance. Les conditions de marché se sont durcies dans la moyenne tension.

    Le chiffre d'affaires de l'activité Automatismes & Contrôle, (27% du chiffre d'affaires du Groupe ce trimestre) a affiché à nouveau la plus forte baisse, avec -21,2%, ce qui représente toutefois six points de mieux qu'au deuxième trimestre. L'activité a atteint son plus bas sur les marchés industriels. Le déstockage des distributeurs semble terminé. Les Automatismes du Bâtiment sont restés plus résistants que la moyenne du Groupe.

    En ligne avec le premier semestre, la croissance organique de l'Energie sécurisée (15% du chiffre d'affaires du Groupe ce trimestre) est ressortie à -18,5%, sous l'effet conjugué d'une base de comparaison encore élevée et de retards de facturation sur une partie du carnet de commandes.

    En millions d'euros

    CA
    T3
    2009

    Croissance
    organique
    T3

    CA
    9 mois
    2009

    Croissance
    organique
    9 mois

    Distribution Electrique

    2 293

    -14,5%

    6 835

    -13,5%

    Automatismes et Contrôle

    1 061

    -21,2%

    3 148

    -24,9%

    Energie Sécurisée

    596

    -18,5%

    1 722

    -18,0%

    Total

    3 950

    -17,0%

    11 705

    -17,6%

    Effets de change et de périmètre

    L'effet de périmètre apporte une contribution de +1,2%, soit 56 millions d'euros. Cette contribution intègre 30 millions d'euros au titre des acquisitions, 40 millions liés à l'intégration proportionnelle de la joint-venture Delixi depuis le 1er janvier, et un impact négatif de 14 millions d'euros résultant des cessions.

    L'effet de change est de +36 millions d'euros ; il est inférieur à celui des deux précédents trimestres du fait de la récente dépréciation du dollar américain et du yuan chinois.

    Faits marquants

    Schneider Electric continue de saisir les opportunités de financement et a annoncé le 15 septembre la signature d'une ligne de crédit à 3 ans et 5 ans pour un montant total de 1,8 milliard d'euros. Cette ligne de crédit permet au Groupe de sécuriser un excellent niveau de liquidité. Schneider Electric dispose de plus de 2,8 milliards d'euros de lignes de crédit, dont 2,5 milliards à maturité 2012 ou au delà.

    Le Groupe a également annoncé le 10 septembre la cession de Selectron, groupe suisse de solutions d'automatisation pour les véhicules sur rails et qui a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 24 millions de francs suisses en 2008. Il s'agit pour Schneider Electric d'adapter régulièrement son portefeuille d'activités.

    Perspectives

    Compte tenu de la tendance du troisième trimestre, Schneider Electric estime que la baisse organique du chiffre d'affaires au deuxième semestre sera d'une ampleur légèrement moins importante que celle du premier semestre. Grâce à la réduction des coûts en ligne avec ses attentes, le Groupe révise à la hausse son objectif 2009 de marge EBITA à environ 12,5% avant coûts de restructuration.

    Les résultats annuels 2009 de Schneider Electric et le chiffre d'affaires du quatrième trimestre seront communiqués le 18 février 2010.

    Annexe - Répartition par zone géographique

    Le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2009 par zone géographique est le suivant :

    En millions
    d'euros

    CA
    T3
    2009

    Croissance
    organique

    Effet de
    périmètre

    Effet de
    change

    Croissance
    courante

    Europe

    1 523

    -22,3%

    -0,2%

    -2,2%

    -24,7%

    Amérique du Nord

    1 108

    -21,3%

    +2,1%

    +4,3%

    -14,9%

    Asie-Pacifique

    891

    -5,3%

    +3,1%

    +3,5%

    +1,3%

    Reste du Monde

    428

    -4,2%

    +1,6%

    -2,1%

    -4,7%

    Total

    3 950

    -17,0%

    +1,2%

    +0,7%

    -15,1%

    Le chiffre d'affaires cumulé au 30 septembre 2009 par zone géographique est le suivant :

    En millions
    d'euros

    CA
    9 mois
    2009

    Croissance
    organique

    Effet de
    périmètre

    Effet de
    change

    Croissance
    courante

    Europe

    4 740

    -20,1%

    +0,1%

    -2,4%

    -22,4%

    Amérique du Nord

    3 292

    -22,1%

    +2,8%

    +8,4%

    -10,9%

    Asie-Pacifique

    2 411

    -11,9%

    +2,7%

    +5,1%

    -4,1%

    Reste du Monde

    1 262

    -2,8%

    +1,2%

    +0,2%

    -1,4%

    Total

    11 705

    -17,6%

    +1,4%

    +2,3%

    -13,9%

    Annexe - Répartition par activité

    Le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2009 par activité est le suivant :

    En millions d'euros

    CA
    T3
    2009

    Croissance
    organique

    Effet de
    périmètre

    Effet de
    change

    Croissance
    courante

    Distribution Electrique

    2 293

    -14,5%

    +2,4%

    -0,2%

    -12,3%

    Automatismes et Contrôle

    1 061

    -21,2%

    -0,2%

    +0,8%

    -20,6%

    Energie Sécurisée

    596

    -18,5%

    -0,5%

    +3,7%

    -15,3%

    Total

    3 950

    -17,0%

    +1,2%

    +0,7%

    -15,1%

    Le chiffre d'affaires cumulé au 30 septembre 2009 par activité est le suivant :

    En millions d'euros

    CA
    9 mois
    2009

    Croissance
    organique

    Effet de
    périmètre

    Effet de
    change

    Croissance
    courante

    Distribution Electrique

    6 835

    -13,5%

    +2,3%

    +1,2%

    -10,0%

    Automatismes et Contrôle

    3 148

    -24,9%

    +0,8%

    +2,1%

    -22,0%

    Energie Sécurisée

    1 722

    -18,0%

    -1,0%

    +6,4%

    -12,6%

    Total

    11 705

    -17,6%

    +1,4%

    +2,3%

    -13,9%

    A propos de Schneider Electric
    Spécialiste mondial de la gestion de l'énergie, présent dans plus de 100 pays, Schneider Electric offre des solutions intégrées pour de nombreux segments de marchés. Le Groupe bénéficie d’une position de leader sur ceux de l'énergie et des infrastructures, des processus industriels, des automatismes du bâtiment, des centres de données et réseaux ainsi que d’une large présence dans les applications du résidentiel. Mobilisés pour rendre l’énergie sûre, fiable et efficace, ses 114 000 collaborateurs réalisent plus de 18,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2008 en s’engageant auprès des individus et des organisations afin de les aider à tirer le meilleur de leur énergie.
    www.schneider-electric.com

    Communication financière :
    Schneider Electric
    Carina Ho
    Contact presse :
    Schneider Electric
    Véronique Roquet-Montégon
    Contact presse :
    DGM
    Michel Calzaroni
    Olivier Labesse
    Tél. +33 (0)1 41 29 83 29
    Fax +33 (0)1 41 29 71 42
    Tél. +33 (0)1 41 29 70 76
    Fax +33 (0)1 41 29 71 95
    Tél. +33 (0)1 40 70 11 89
    Fax +33 (0)1 40 70 90 46