Sélectionnez votre pays/région dans le menu ou en cliquant sur la carte du monde *
Country Selector Alternate Image


Presse


    Communiqué

    02/12/2009

    Projet d'acquisition d'Areva Distribution : Excellentes complémentarités et forte logique industrielle

    • Complémentarités de géographiques, de marchés finaux et de technologies
    • Capacité renforcée d'innovation dans les réseaux intelligents
    • Fort potentiel de synergies (impact EBITA d'environ 120 millions d'euros)
    • Financement intégralement assuré par la trésorerie disponible
    • Retour sur capitaux employés supérieur au coût moyen du capital en année 3
    • Effet relutif sur le BNPA dès la première année*

    Rueil-Malmaison (France), le 2 Décembre, 2009 – A l’issue de la réunion de son Conseil de surveillance, Areva a annoncé le 30 novembre sa décision d’entrer en négociation exclusive avec Alstom et Schneider Electric pour la reprise des activités de sa filiale de transmission et distribution, Areva T&D. Le projet de contrat de cession des actions d’Areva T&D a par ailleurs été finalisé hier.

    Schneider Electric et Alstom accueillent avec satisfaction la décision d’Areva de retenir leur offre en exclusivité. Le projet de contrat de cession doit recueillir (1) l’avis des représentants du personnel, (2) l’avis conforme de la Commission des Participations et des Transferts et (3) l’accord des autorités de la concurrence. Les deux partenaires ont proposé un projet qui valorise au mieux l’entreprise et crée les meilleures conditions de développement des activités d’Areva T&D, accompagné d’un engagement fort à l’égard des collaborateurs d’Areva T&D.

    Schneider Electric détaille ci-après les éléments financiers de l’offre.

    Areva Distribution : une complémentarité parfaite avec l’activité moyenne tension de Schneider Electric 

    La combinaison des deux entités créerait un spécialiste d’envergure mondiale dans le domaine de la moyenne tension. Elle permettrait une accélération de la stratégie de Schneider Electric pour mieux capturer les opportunités du marché de la gestion de l’énergie en forte croissance. 

    - Excellente complémentarité géographique avec notre dispositif dans les nouvelles économies 
    - Marchés finaux complémentaires, renforçant notamment notre présence auprès des régies d’électricité et notre potentiel en offre solution chez les clients électro-intensifs
    - Complémentarité technologique avec des positions tant sur la distribution primaire que sur la distribution secondaire
    - Potentiel de développement dans les réseaux intelligents considérablement accru


    Une acquisition qui présente de très fortes synergies

    Areva Distribution a généré en 2008 un CA d’environ 1,7 milliard d’euros**. Près de la moitié de son activité est réalisée dans les nouvelles économies en forte croissance. La combinaison avec l’activité moyenne tension de Schneider Electric donnera naissance à une activité d’environ 4,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires, forte de 80 usines dans le monde et d’environ 22 000 collaborateurs. Une nouvelle activité, baptisée «Energy», sera créée au sein du Groupe, aux côtés de 4 autres activités (Power, IT, Industry & CST, et Buildings). 

    Synergies commerciales

    Le Groupe vise un potentiel de 300 millions d’euros*** de synergies sur le chiffre d’affaires grâce à la complémentarité géographique, notamment dans les nouvelles économies, et la possibilité d’offrir aux clients une gamme de technologies élargie. L’impact attendu sur l’EBITA est d’environ 50 millions d’euros.

    Synergies de coûts

    Conformément à ses ambitions et engagements clairs en termes industriels et sociaux, Schneider Electric ne prévoit pas de fermeture de site. En revanche, les économies sur les achats, l’optimisation de l’outil industriel (spécialisation de certains sites) et des fonctions support (notamment économies sur les coûts facturés aujourd’hui par Areva à Areva Distribution) devraient représenter environ 70 millions d’euros.

    Au total, le nouvel ensemble vise ainsi un potentiel de synergies de revenus et de coûts d’environ 120 millions d’euros d’ici 2014. Environ 50% de ces économies, en particulier les synergies de coûts, sont attendues dès 2012.

    Schneider Electric vise dès la première année un effet relutif de cette acquisition sur son bénéfice par action et un impact relutif entre 5% et 10% par la suite. Le retour sur capitaux employés sera supérieur au coût moyen du capital en année 3, en ligne avec la politique du Groupe.

    Besoin de financement

    Alstom et Schneider Electric ont fait une offre qui valorise au mieux Areva T&D. Ils proposent d’acquérir conjointement les titres d’Areva T&D pour une valeur 2,29 milliards d’euros. Au 30 juin 2009, la dette nette d’Areva T&D s’élevait à 1,05 milliard d’euros. Les intérêts minoritaires et le transfert des engagements de retraite sont estimés à environ 0,6 milliard d’euros.

    Selon les termes de l’accord du consortium, Schneider Electric prendra à sa charge environ un tiers du prix d’achat des titres et de la dette acquise. Ce partage reflète la part de l’EBITDA d’Areva T&D reprise par Schneider Electric. Au titre de l’année 2008, Areva T&D a réalisé un EBITDA de 587 millions d’euros. La part finale qui reviendra à Schneider Electric pourra faire l’objet d’ajustements en fonction de la finalisation de l’allocation des actifs entre les deux partenaires.

    Le besoin de financement de la transaction serait donc limité à 1,1 milliard d’euros pour Schneider Electric. Compte tenu de la forte génération de trésorerie attendue au deuxième semestre qui devrait porter la position de trésorerie disponible au bilan à environ 3 milliards d’euros à fin d’année 2009, cette transaction sera financée intégralement par l’utilisation de liquidités disponibles. Post acquisition, le ratio dette nette sur EBITDA pro-forma devrait se situer autour de 1,5x****.

    Prochaines étapes

    Le projet de contrat de cession doit à présent recueillir (1) l’avis des représentants du personnel, (2) l’avis conforme de la Commission des Participations et des Transferts et (3) l’accord des autorités de la concurrence.

    A la clôture de la transaction, Schneider Electric et Alstom se proposent d’acheter les titres d’Areva T&D à travers un véhicule d‘acquisition commun, à partir duquel seront opérés les transferts progressifs des activités Transmission à Alstom et Distribution à Schneider Electric.

    Les deux partenaires ont l’intention de mener, en associant étroitement le management d’Areva T&D, une intégration rapide et respectueuse des équipes.

    -------------------------------------------

    *     Hors éléments non-récurrents
    **    Les données opérationnelles d’Areva Distribution sont des estimations sujettes à un ajustement final
    ***   Net des synergies négatives
    ****  Avant charges de restructuration

    A propos de Schneider Electric
    Spécialiste mondial de la gestion de l'énergie, présent dans plus de 100 pays, Schneider Electric offre des solutions intégrées pour de nombreux segments de marchés. Le Groupe bénéficie d’une position de leader sur ceux de l'énergie et des infrastructures, des processus industriels, des automatismes du bâtiment, des centres de données et réseaux ainsi que d’une large présence dans les applications du résidentiel. Mobilisés pour rendre l’énergie sûre, fiable et efficace, ses 114 000 collaborateurs réalisent plus de 18,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2008 en s’engageant auprès des individus et des organisations afin de les aider à tirer le meilleur de leur énergie.
    www.schneider-electric.com

    Communication financière :
    Schneider Electric
    Carina Ho
    Contact presse :
    Schneider Electric
    Véronique Roquet-Montégon
    Media Contact :
    DGM
    Michel Calzaroni
    Olivier Labesse
    Tél. +33 (0)1 41 29 83 29
    Fax +33 (0)1 41 29 71 42
    Tél. +33 (0)1 41 29 70 76
    Fax +33 (0)1 41 29 71 95
    Tél. +33 (0)1 40 70 11 89
    Fax +33 (0)1 40 70 90 46