Sélectionnez votre pays/région dans le menu ou en cliquant sur la carte du monde *
Country Selector Alternate Image


Presse


    Communiqué

    11/01/2011

    Haïti : Aide et Action, Schneider Electric et sa Fondation acteurs de la reconstruction, avec leurs partenaires Haïtiens et Français

    11/01/2011 - En janvier 2011, l’association internationale Aide et Action, Schneider Electric et sa Fondation, partenaires pour la formation professionnelle dans les métiers du bâtiment en Haïti, aux côtés des ministères français et haïtiens de l’éducation et de l’Université de Quisqueya, dressent un bilan de 6 mois d’action commune pour la reconstruction. Le triste anniversaire du séisme en Haïti est l’occasion d’insister sur une initiative qui marche face à une reconstruction qui tarde à démarrer.

    Lancée dès septembre 2010, la formation professionnelle aux métiers de l’électricité en Haïti porte ses fruits. « Aujourd’hui, ce sont déjà 40 haïtiens qui participent au premier cycle de formation sur les métiers de l’électricité du projet pour être opérationnels en mars 2011 » précise Gilles Vermot Desroches, Directeur du Développement Durable de Schneider Electric et Délégué Général de la Fondation.

    « Ces jeunes professionnels sont les premiers d’un programme qui prévoit de formaliser et développer les compétences de plus de 2 000 ouvriers qualifiés du BTP, dans les deux ans, pour reconstruire le pays », ajoute Claire Calosci, Directrice Générale d’Aide et Action International.

    Ces premiers résultats ont été rendu possibles par la mobilisation des acteurs avec en particulier l’arrivée de quatre enseignants français depuis septembre 2010. Ce projet bénéficie en effet du soutien de la mission « Jules Verne », d’enseignement professionnel aux métiers du bâtiment, du ministère français de l’Education nationale. Ces formateurs aux métiers de l’électricité, du génie civil et du bois, participent au développement des formations avec l’université Quisqueya, l’INFP (institut national de la formation professionnelle, branche du ministère de l’éducation nationale haïtienne) et Aide et Action.

    Le projet de formation professionnelle s’appuie sur la création de centres techniques, pour mutualiser les ressources et expertises dans le domaine du BTP. Dans ce cadre, des formations initiales et continues pour une insertion professionnelle durable vont être organisées. Des curricula seront déployés sur l’ensemble du territoire couvrant les métiers de l’électricité, du bois, du bâtiment et des travaux publics.

    En 2011, le projet va mettre en œuvre de nouveaux cursus professionnels, la formation de formateurs, la création d’unités mobiles pour déployer ces formations à travers le pays avec le support des partenaires actuels mais aussi d’autres partenaires entreprises en particulier dans les métiers du bois, du BTP. Il prévoit la construction d’un dispositif national qui s’appuiera notamment sur des centres de formation de formateurs et un centre de référence national.

    Cette action répond à un besoin essentiel. Le séisme du 12 janvier 2010 a provoqué la mort de près de 250 000 personnes. Il a également causé la destruction de 60% du bâti de la capitale haïtienne Port au Prince. A Léogâne, 80% des constructions sont détruites ou présentent des risques pour leurs occupants. La majorité des bâtiments publics et institutions est touchée. Avec plus de 4 000 écoles en ruine à Port-au-Prince l’éducation est dévastée.

    Selon les estimations, près de 20 millions de mètres cubes de décombres, doivent être déblayés avant que les travaux de reconstruction puissent commencer. Le tout, dans un pays qui est toujours considéré comme à fort risque sismique. Déjà, avant le 12 janvier, Haïti manquait de main d’œuvre qualifiée et/ou avec des compétences certifiées dans le domaine des BTP. L’offre actuelle de formation professionnelle dans le domaine était soit insuffisante soit mal adaptée.

    Aide et Action et la Fondation Schneider Electric sont déjà partenaires en Inde pour la formation professionnelle de jeunes dans la région sud du pays, durement frappée par le tsunami fin 2004. De cette réussite commune est née l’idée de développer le projet en Haïti.

    Présente en Haïti depuis 1989 avec une équipe haïtienne, Aide et Action est sensible aux attentes exprimées récemment par la population et appelle à une mobilisation urgente de la communauté internationale pour la reconstruction du pays.

    Dans son Magazine Aide et Action Haïti daté de décembre 2010 et sur son site internet, l’association dresse un bilan complet de son action www.aide-et-action.org/haiti-1an.php 


    Les partenaires du projet
    L’accord pour l’appui à la formation professionnelle dans les métiers du bâtiment a été signé le 1er juillet 2010, par Luc Chatel, ministre français de l’Education nationale, de la jeunesse et de la vie associative, Joël Desrosiers Jean Pierre, ministre de l'Education nationale et de la formation professionnelle d’Haïti, Jean Pascal Tricoire, président du Directoire de Schneider Electric, Jacky Lumarque, recteur de l’Université Quisqueya et Frédéric Naquet, président d’Aide et Action International.

    A propos d’Aide et Action :
    L’association Aide et Action (www.aide-et-action.org) a été créée en 1981. Organisation de solidarité internationale pour le développement spécialisée dans l'éducation, elle intervient dans 26 pays, en Afrique, en Asie, en Amérique Latine - Caraïbes et en Europe. Au travers de près de 100 programmes, Aide et Action, avec ses partenaires, contribue à l’amélioration de l’accès et de la qualité de l’éducation de plus cinq millions d’enfants et d’adultes. Agréée par le Comité de la Charte pour un don en confiance, Reconnue d’utilité publique, Aide et Action est soutenue par près de 63 000 parrains et donateurs. Association complémentaire de l’enseignement public en France, Aide et Action agit pour un monde où la dignité est assurée pour toutes et tous, grâce à l’éducation, levier du développement humain. Libre de toute attache politique et religieuse, notre engagement et nos actions sont fondés, avant tout, sur les valeurs de liberté, respect, solidarité, équité, intégrité.www.aide-et-action.org

    A propos de Schneider Electric
    Spécialiste mondial de la gestion de l'énergie, présent dans plus de 100 pays, Schneider Electric offre des solutions intégrées pour de nombreux segments de marchés. Le Groupe bénéficie d’une position de leader sur ceux de l'énergie et des infrastructures, des processus industriels, des automatismes du bâtiment, des centres de données et réseaux ainsi que d’une large présence dans les applications du résidentiel. Mobilisés pour rendre l’énergie sûre, fiable et efficace, ses plus de 100 000 collaborateurs réalisent plus de 15,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2009 en s’engageant auprès des individus et des organisations afin de les aider à tirer le meilleur de leur énergie.
    www.schneider-electric.com/bipbop/fr

    A propos de la Fondation Schneider Electric
    De la transmission des savoirs au partage de l’énergie, la Fondation Schneider Electric participe à l’engagement développement durable de Schneider Electric. Créée en 1998 sous l’égide de la Fondation de France, la Fondation Schneider Electric s’engage sur des projets concrets et pérennes qui privilégient la formation et l’insertion des jeunes, prioritairement aux métiers de l’électricité, la sensibilisation au développement durable à travers des projets innovants, et le soutien à des actions d’urgence après des catastrophes naturelles, toujours dans une logique de favoriser l'implication personnelle et durable de ses collaborateurs partout dans le monde.
    www.fondation.schneider-electric.com

    Contact presse :
    Aide et Action
    Anne Cassiot

    Contact presse :
    Schneider Electric
    Véronique Roquet-Montégon
    Tél. +33 (0)1 55 25 70 13
    anne.cassiot@aide-et-action.org 
    Tél. +33 (0)1 41 29 70 76
    veronique.roquet-montegon@schneider-electric.com