Sélectionnez votre pays/région dans le menu ou en cliquant sur la carte du monde *
Country Selector Alternate Image


Presse


    Communiqué

    29/07/2011

    Résultats semestriels 2011 - Forte croissance du CA, grâce à Industry et aux nouvelles économies

    Forte croissance du CA, grâce à Industry et aux nouvelles économies
    EBITA record en S1 à 1,4 Mrd d’euros, en hausse de 14%
    Objectifs 2011 : forte croissance du CA et marge EBITA autour de 15%¹

    Rueil-Malmaison (France), le 29 juillet 2011 – Schneider Electric publie aujourd’hui son chiffre d’affaires du deuxième trimestre et ses résultats semestriels pour la période clôturée le 30 juin 2011.

     Chiffres clés (en millions d’euros)

    S1 2010
    publié

    S1 2010
    comparable²

    S1 2011
    publié

    Variation en % vs. publié

     Chiffre d’affaires
     Croissance organique

    8 571

    9 389

    10 336
    +10,2%

    +21%

     EBITA³ avant coûts d’acquisition
     et d’intégration
      
     En % du chiffre d’affaires

    1 243

    14,5%

    1 252

    13,3%

    1 413

    13,7%

    +14%


     Résultat net (Part du Groupe)

    735

     

    802

    +9%

    Jean-Pascal Tricoire, Président du Directoire, commente : «Nous réalisons un premier semestre 2011 solide, avec une croissance à deux chiffres, tant pour le chiffre d’affaires que pour la rentabilité opérationnelle. Nous atteignons ce résultat malgré la pression d’une forte inflation sur nos coûts et tout en investissant dans nos priorités stratégiques.

    Les Solutions affichent une croissance supérieure sur le semestre, grâce à nos capacités à fournir des solutions dédiées et intégrées pour nos clients, notamment dans l’efficacité énergétique et la smart grid. Nous poursuivons notre développement dans les nouvelles économies, qui représentent aujourd’hui près de 40% de notre chiffre d’affaires. Nos acquisitions du semestre renforcent notablement nos positions sur ces deux axes stratégiques.

    Au second semestre, nous nous concentrerons sur l’intégration des acquisitions et le développement de synergies. Nous poursuivrons également nos efforts en matière d’efficacité opérationnelle et accélérerons nos hausses de prix afin de compenser en partie la forte inflation des matières premières et augmenter significativement notre génération de cash.

    Compte tenu de la forte progression de notre chiffre d’affaires sur le premier semestre, nous confirmons notre objectif d’un taux de croissance organique de 6 à 9% du chiffre d’affaires sur l’année. Nous attendons une progression solide de l'EBITA et une marge d’EBITA autour de 15%¹. »

    ¹Marge EBITA avant coûts d’acquisitions et d’intégration et impact de consolidation des ’acquisitions de l’année 2011

    ²Comparable : incluant Areva Distribution dans l’activité Energy au S1 2010

    ³EBITA : EBIT avant amortissement et dépréciation des immobilisations incorporelles en comptabilité d’acquisition et dépréciation des écarts d’acquisition

    I.  CHIFFRES D’AFFAIRES DU T2 EN CROISSANCE ORGANIQUE DE 8,8%, GRACE A LA SOLIDE DYNAMIQUE DES ACTIVITES INDUSTRY ET IT ET D’UN TRIMESTRE SOLIDE DE L’ACTIVITE ENERGY

    Au deuxième trimestre 2011, le chiffre d’affaires s’élève à 5 392 millions d’euros, en hausse de 15,7% à périmètre et taux de change courants. La croissance s’établit à +8,8% à périmètre et taux de change constants.

    Croissance par activités au second trimestre

     

    En millions d’euros

     

    CA

    S1 2011

    Variation S1 en %
    (organique)

    CA T2
    2011

    Variation T2 en %
    (organique)

    Power

    3 936

    +8,5%

    2 027

    +6,7%

    Energy

    2 029

    +5,4%

    1 121

    +9,0%

    Industry

    2 227

    +17,8%

    1 122

    +14,2%

    IT

    1 412

    +9,8%

    749

    +8,5%

    Buildings

    732

    +7,0%

    373

    +5,6%

    Total

    10 336

    +10,2%

    5 392

    +8,8%

    Power (37% du CA T2 du Groupe) enregistre un chiffre d’affaires en croissance de 6,7% à périmètre et taux de change constants. L’activité Produits maintient son rythme robuste, soutenue par une forte demande industrielle, des investissements dans les infrastructures et une plus large couverture géographique dans les nouvelles économies, faisant plus que compenser un marché de la construction qui reste faible. L’activité Solutions est moins forte ce trimestre, sur une base de comparaison plus élevée, notamment pour les renouvelables. Par région, l’Asie-Pacifique et le Reste du Monde (malgré des conditions de marché défavorables en Afrique) enregistrent une forte croissance. L’Amérique du Nord poursuit sa reprise, tandis que l’Europe de l’Ouest demeure impactée par l’Espagne et une activité Solutions plus faible.

    Energy (21% du CA T2 Groupe) affiche un chiffre d’affaires en hausse de 9,0% par rapport à la même période de 2010, bénéficiant d’une activité Solutions forte portée notamment par une meilleure demande des régies d’électricité, des investissements en croissance dans les infrastructures et le pétrole et gaz, en particulier dans les nouvelles économies, et d’une activité Services robuste. L’activité Produits est en légère baisse, l’amélioration du marché de la distribution primaire compensant un segment Transformateur faible. Par géographies, l’Asie-Pacifique et le Reste du Monde connaissent une croissance à deux chiffres, l’Europe de l’Ouest et l’Amérique du Nord demeurent stables. Areva Distribution, publié en variation de périmètre, apporte un chiffre d’affaires de 484 millions d’euros ce trimestre.

    Industry (21% du CA T2 du Groupe) enregistre la croissance la plus forte, en hausse de 14,2% à périmètre et taux de change constants, et malgré une base de comparaison moins favorable. L’ensemble de l’activité continue à progresser. Toutes les lignes de produits sont ainsi en croissance, avec notamment une forte dynamique  dans les drives et le motion-control. Le lancement de nouveaux produits continue de générer des opportunités de croissance. L’activité Solutions est toujours très forte, soutenue non seulement par la demande en solutions des constructeurs de machines, les solutions en efficacité énergétique pour les secteurs des mines, du pétrole et gaz et du ciment, mais également par les besoins en services industriels. La croissance est équilibrée sur l’ensemble des géographies. CST, consolidé dans Industry à compter de cette année, connaît également une bonne croissance.

    IT (14% du CA T2 du Groupe) s’inscrit en hausse de 8,5%, à périmètre et taux de change constants, par rapport à un second trimestre 2010 déjà solide. L’activé Solutions est robuste, avec une croissance à deux chiffres. Elle reflète une demande soutenue pour des projets et services complets pour les centres de données. Les petits systèmes s’inscrivent en hausse, portés par la demande en Asie-Pacifique, particulièrement au Japon, qui compense les tendances plus faibles des marchés matures. Par région, l’Asie-Pacifique et le Reste du Monde connaissent les plus fortes croissances, suivies de l’Amérique du Nord. L’Europe de l’Ouest est en revanche en baisse sur le trimestre.

    Buildings (7% du CA T2 du Groupe) enregistre des ventes en hausse de 5,6% par rapport à la même période de l’exercice précédent. Comme au premier trimestre, les Solutions portent la croissance, soutenues par la progression des services avancés et des services pour la base installée et également  par les systèmes de sécurité et les projets en efficacité énergétique dans les nouvelles économies. Les Produits connaissent une hausse plus modérée ce trimestre. Par régions, la demande poursuit sa progression à un rythme très soutenu dans les nouvelles économies, moins favorable dans les pays matures.

    Croissance par géographies au second trimestre

     

    En millions d’euros 

     

    CA 

    S1 2011 

    Variation S1 en %
    (organique)

    CA T2
    2011

    Variation T2 en %
    (organique)

    Europe de l’Ouest

    3 467

    +4%

    1 759

    +2%

    Asie-Pacifique

    2 668

    +17%

    1 433

    +15%

    Amérique du Nord

    2 391

    +11%

    1 228

    +8%

    Reste du Monde

    1 810

    +12%

    972

    +14%

    Total 

    10 336

    +10,2%

    5 392

    +8,8%

    L’Europe de l’Ouest (32% du CA T2 du Groupe) est en croissance de 2% par rapport à la même période de 2010. Les performances solides de l’Allemagne, des Pays Nordiques et de l’Italie compensent le recul, à deux chiffres, de l’Espagne.

    L’Asie-Pacifique (27% du CA T2 du Groupe) est aujourd’hui la seconde région la plus importante du Groupe, avec une hausse de 15% à données comparables, malgré une base de comparaison bien plus défavorable. L’ensemble de la région continue à afficher une tendance robuste et la plupart des pays s’inscrivent en forte croissance.

    L’Amérique du Nord (23% du CA T2 du Groupe) poursuit son redressement, avec une croissance de 8% par rapport à la même période de l’exercice précédent. Une demande industrielle vigoureuse, une bonne croissance dans les centres de données et les projets en efficacité énergétique font plus que compenser les tendances plus faibles du marché des régies électriques et de l’activité liée à la construction.

    Le Reste du Monde (18% du CA T2 du Groupe) est en hausse de 14%. La dynamique est particulièrement forte en Russie et en Amérique Latine, suivie par le Moyen-Orient et l’Europe Centrale. L’Afrique se stabilise.

    Les nouvelles économies sont en croissance de 17% par rapport à la même période de 2010. Elles représentent 39% du chiffre d’affaires du Groupe au second trimestre.

    Périmètre et effet de change

    La contribution des acquisitions s’élève à 543 millions d’euros, soit +11,6%, notamment Areva Distribution pour 484 millions d’euros4, Uniflair et Lee Technologies (pour l’activité IT), ainsi que de plus petites entités dont Summit Energy.

    L’évolution des taux de change a eu un impact négatif significatif à -205 millions d’euros, essentiellement du fait de l’appréciation de l’euro par rapport au dollar américain et au yuan chinois.

    II. CHIFFRES CLES DU PREMIER SEMESTRE 2011

     En millions d’euros

    S1 2010
    publié

    S1 2010
    comparable5

    S1 2011
    publié

    Variation en % vs. 
    publié

     EBITA avant coûts d’acquisition
     et d’intégration
     % du CA
     
    Coûts d’acquisition et d’intégration

    1 243
    14,5%
    (18)

    1 252
    13,3%
    (18)

    1 413
    13,7%
    (41)

    +14%


     EBITA
     Amortissement et dépréciation d’actifs incorporels issus des acquisitions

     1 225
    (90)

     1 234

     1 372
    (98)

     +12%

     EBIT

     1 135

     

     1 274

     +12%

     Résultat net (Part du Groupe)

     735

     

     802

     +9%

     Bénéfice par action (€)

     2,86

     

     3,00

     

     Cash flow libre

     457

     

     (159)

     

    4En incluant le mois de juin 2011. En 2010, le chiffre d’affaires de juin d’Areva Distribution a été consolidé dans le chiffre d’affaires du troisième trimestre de Schneider Electric, et sera considéré comme un effet de périmètre négatif à la publication du chiffre d’affaires du troisième trimestre 2011.
    5Comparable : incluant Areva Distribution dans l’activité Energy au S1 2010

    EBITA RECORD A 1,4 MILLIARD D’EUROS AU PREMIER SEMESTRE AVANT COUTS D’ACQUISITIONS ET D’INTEGRATION

    L’EBITA avant coûts d’acquisitions et coûts d’intégration atteint 1 413 millions d’euros au premier semestre, en hausse de 14% par rapport à l’année précédente. Cette performance est portée par la croissance du chiffre d’affaires et les efforts constants sur l’efficacité opérationnelle, malgré les tendances inflationnistes et des investissements importants destinés à saisir les opportunités de croissance. Ce qui représente une marge de 13,7% du chiffre d’affaires, en hausse de 0,4 points par rapport au premier semestre 2010 à base comparable (en incluant Areva Distribution dans l’activité Energy au S1 2010).

    • La croissance des volumes a généré un effet fortement positif de 355 millions d’euros, qui compense partiellemnt un impact du mix défavorable à -51 millions d’euros;
    • La hausse des prix initiée au cours du premier semestre commence à avoir un effet positif, contribuant pour 46 millions d’euros au chiffre d’affaires. Cependant, comme attendu, ces premiers résultats ne permettent pas de compenser immédiatement l’augmentation du coût des matières premières, qui pèse pour  -214 millions d’euros. De nouvelles hausses de prix sont menées actuellement ;
    • La productivité industrielle demeure très solide et génère des économies de 233 millions d’euros, principalement grâce à des gains dans les achats et la concentration des fournisseurs, ainsi qu’à la rationalisation de la production, au rééquilibrage vers des pays à bas coût et à la maîtrise des coûts fixes ;
    • Les dépenses de R&D, les coûts commerciaux et les frais généraux augmentent d’environ 7% en organique, soit 175 millions d’euros, par rapport à une croissance organique du chiffre d’affaires de 10% sur le premier semestre. Ce résultat permet au Groupe de poursuivre la réduction du ratio coût des fonctions support sur chiffre d’affaires, tout en continuant à investir pour la croissance (meilleure couverture géographique dans les nouvelles économies, déploiement accéléré des solutions en gestion de l’énergie) et en maintenant son avance technologique.

    L’EBITA intègre également la contribution des acquisitions pour 9 millions d’euros (sur une base comparable hors impact d’Areva Distribution) et des coûts de restructuration de 43 millions d’euros.

    Enfin, l’évolution du cours des monnaies a impacté négativement l’EBITA de 7 millions d’euros, principalement en raison de la dépréciation significative du dollar face à l’euro au cours du second trimestre.

    Une charge non récurrente de 41 millions d’euros liée aux coûts d’acquisition et d’intégration a impacté le premier semestre, dont 16 millions d’euros dus à l’intégration d’Areva Distribution. Des charges supplémentaires sont prévues sur le second semestre.  Après prise en compte de cette charge, l’EBITA publié atteint 1 372 millions d’euros, en hausse de 12% par rapport à l’année précédente.

    L’activité Energy, combinant l’ensemble des activités Moyenne Tension du Groupe, y compris celles d’Areva Distribution a été créée en 2011. Concernant l’EBITA, les données par activités sur la rentabilité sont fournies en cohérence avec la nouvelle organisation du Groupe et avant coûts d’acquisition et d’intégration. Pour l’activité Energy, les évolutions par rapport à la même période de l’année 2010 sont fournies sur une base comparable, incluant Areva Distribution dans le premier semestre de 2010.

    La marge de Power est en hausse de 7% par rapport à l’année précédente, pour atteindre 20,9% du chiffre d’affaires, en baisse de 0,1 point. La marge d’Energy s’établit à 8,2% du chiffre d’affaires, stable par rapport à l’an dernier. Industry enregistre une hausse de 34%, avec une marge atteignant 19,6% du chiffre d’affaires, en hausse de 2,3 points. IT poursuit sa progression, en hausse de 4%, pour une marge à 13,3% du chiffre d’affaires. Buildings s’affiche en baisse de 1,3 points, à 7,4% du chiffre d’affaires.

    Les coûts centraux au premier semestre 2011 totalisent 252 millions d’euros, soit 2,4% du chiffre d’affaires (hors coûts d’acquisitions et d’intégrations), à un niveau légèrement plus bas que 2010.

    RESULTAT NET EN HAUSSE, BENEFICE PAR ACTION A 3,0 EUROS

    Le résultat net s’élève à 802 millions d’euros, en hausse de 9% par rapport à la même période de l’année précédente.

    Il inclut 98 millions d’euros au titre de la dépréciation et de l’amortissement d’actifs incorporels.

    Les charges financières s’élèvent à 184 millions d’euros, dont 24 millions d’euros correspondant à la composante financière des charges liées aux plans de retraite, et un impact négatif de change de 19 millions d’euros, qui était positif pour 37 millions d’euros au premier semestre 2010. Les intérêts sur la dette financière sont en baisse, à 130 millions d’euros, par rapport à 2010.

    Le montant de l’impôt sur les sociétés ressort à 262 millions d’euros, soit un taux effectif d’impôt de 24,0%.

    CASH FLOW LIBRE REDUIT EN RAISON DE PRESSIONS SUR LE BFR ET D’UN RENFORCEMENT TEMPORAIRE DES STOCKS POUR ASSURER LA LIVRAISON DES CLIENTS

    Le cash flow d’exploitation est stable par rapport à l’an dernier, à 1 146 millions d’euros.

    Le cash flow libre est négatif, à -159 millions d’euros. Il reflète non seulement un important besoin en fonds de roulement (à 772 millions d’euros), lié à une forte progression des ventes et aux effets de saisonnalité, mais il traduit également le renforcement temporaire des stocks, suite aux catastrophes naturelles survenues au Japon, afin d’assurer la livraison des clients et minimiser les perturbations sur la chaîne logistique. Le besoin en fonds de roulement est également dû à des raisons non-opérationnelles (pour 204 millions d’euros), et concerne notamment des augmentations salariales, le paiement de primes, la TVA et d’autres taxes et  des charges payées par avance.

    En ligne avec les attentes, les investissements nets augmentent de 111 millions d’euros par rapport à la même période de l’année précédente, pour atteindre 329 millions d’euros, alors même que le Groupe a réalisé davantage d’investissements afin de capter la croissance future.

    BILAN SOLIDE ET RATIO DETTE NETTE / EBITDA PEU ELEVE

    La dette nette de Schneider Electric ressort à 4 474 millions d’euros (4 013 millions d’euros en juin 2010). Cette augmentation est principalement due au versement du dividende pour 856 millions d’euros et pour des acquisitions à hauteur de 642 millions d’euros. Le ratio dette nette / capitaux propres demeure peu élevé à 31% au 30 juin 2011, permettant au Groupe d’afficher un ratio dette nette / EBITDA solide à 1,2x. Le bilan devrait demeurer fort en fin d’année, après paiement des acquisitions déjà annoncées, et notamment Telvent et Leader & Harvest.

    III. PERSPECTIVES 2011

    Compte tenu de la forte progression de son chiffre d’affaires sur le premier semestre, Schneider Electric confirme son objectif d’un taux de croissance organique de 6 à 9% du chiffre d’affaires sur l’année. Les marchés finaux du Groupe continuent, pour la plupart, leur développement positif, ce qui devrait compenser la demande toujours faible sur les segments du bâtiment résidentiel et non-résidentiel sur les marchés matures. La forte dynamique des nouvelles économies devrait également se poursuivre.

    Schneider Electric prévoit une rentabilité plus élevée au second semestre que sur la première partie de l’année, en raison des effets de saisonnalité et d’une meilleure répercussion de la hausse des matières premières. Les actions engagées sur les prix en première partie d’année devraient s’accélérer pour atteindre environ 1% du chiffre d'affaires, compensant partiellement l'effet négatif d’environ 400 millions d’euros des matières premières. L’effet de mix produits/solutions négatif sur la marge brute devrait se poursuivre au second semestre. La continuité des efforts en efficacité opérationnelle du Groupe devrait générer plus de 400 millions d’euros de gains de productivité et réduire le ratio coûts des fonctions support sur chiffre d’affaires.

    En conséquence, Schneider Electric vise une solide progression de l'EBITA et une marge d’EBITA autour de 15%, avant coûts d’acquisition et d’intégration et impact de consolidation des acquisitions annoncées cette année, en particulier Telvent.

    *******************

    Les comptes de l’exercice clos au 30 juin 2011 ont été arrêtés par le Directoire le 26 juillet 2011, examinés par le Conseil de Surveillance et certifiés par les auditeurs du Groupe le 28 juillet 2011.

    Les états financiers consolidés et la présentation des résultats semestriels sont disponibles sur le site www.schneider-electric.com

    Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2011 sera publié le 20 octobre 2011.

    A propos de Schneider Electric
    Spécialiste mondial de la gestion de l'énergie, présent dans plus de 100 pays, Schneider Electric offre des solutions intégrées pour de nombreux segments de marchés. Le Groupe bénéficie d’une position de leader sur ceux des Régies et Infrastructures, Industries & Constructeurs de machines, des Bâtiments non-résidentiels, des Centres de données et Réseaux ainsi que du Résidentiel. Mobilisés pour rendre l’énergie sûre, fiable, efficace, productive et propre, ses plus de 110 000 collaborateurs réalisent 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2010 en s’engageant auprès des individus et des organisations afin de les aider à tirer le meilleur de leur énergie.
    www.schneider-electric.com

    Annexes – Répartition du chiffre d’affaires par activité

    Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2011 par activité est le suivant :

     

    En millions d’euros

    CA T1 2011

    Croissance
    organique
     

    Effet de périmètre

    Effet de change

    Croissance courante

    Power

    1 909

    +10,6%

     -0,2%

    +3,7%

    +14,1%

    Energy

    908

    +1,4%

    +71,8%

    +2,6%

    +75,8%

    Industry

    1 105

    +21,9%

    +3,7%

    +3,8%

    +29,4%

    IT

    663

    +11,1%

    +2,8%

    +3,9%

    +17,8%

    Buildings

    359

    +8,5%

    +6,2%

    +3,8%

    +18,5%

    Total

    4 944

    +11,8%

    +11,1%

    +3,6%

    +26,5%

     

    A noter que suite à un changement de responsabilité d’une unité, la croissance organique du 1er trimestre 2010 des activités Power et Buildings a été modifiée par rapport aux informations fournies à la publication du premier trimestre 2011.
     
    Le chiffre d’affaires du second trimestre 2011 par activité est le suivant :
     

     

    En millions d’euros

    CA T2 2011

    Croissance
    organique
     

    Effet de périmètre

    Effet de change

    Croissance courante

    Power

    2 027

    +6,7%

     -0,2%

     -4,2%

    +2,3%

    Energy

    1 121

    +9,0%

    +79,2%

     -4,3%

    +83,9%

    Industry

    1 122

    +14,2%

     -0,6%

     -4,4%

    +9,2%

    IT

    749

    +8,5%

    +6,6%

     -6,8%

    +8,3%

    Buildings

    373

    +5,6%

    +7,0%

     -6,1%

    +6,5%

    Total

    5 392

    +8,8%

    +11,6%

     -4,7%

    +15,7%

     
    Le chiffre d’affaires du premier semestre 2011 par activité est le suivant :

     

    En millions d’euros

    CA S1 2011

    Croissance
    organique
     

    Effet de périmètre

    Effet de change

    Croissance courante

    Power

    3 936

    +8,5%

     -0,2%

     -0,6%

    +7,7%

    Energy

    2 029

    +5,4%

    +75,8%

     -1,0%

    +80,2%

    Industry

    2 227

    +17,8%

    +1,3%

     -0,8%

    +18,3%

    IT

    1 412

    +9,8%

    +4,9%

     -2,1%

    +12,6%

    Buildings

    732

    +7,0%

    +6,7%

     -1,6%

    +12,1%

    Total

    10 336

    +10,2%

    +11,4%

     -1,0%

    +20,6%

     
    Annexes – Résultat par activité
     

     

    En millions d’euros

     

    CA

    EBITA avant charges d’acquisition et d’intégration

    Marge en

     % du CA

    Charges d’acquisition et d’intégration

    S1 2011

     

     

     

     

    Power

    3 936

    821

    20,9%

    0

    Energy

    2 029

    166

    8,2%

    (15)

    Industry

    2 227

    436

    19,6%

    (5)

    IT

    1 412

    188

    13,3%

    (3)

    Buildings

    732

    54

    7,4%

    (3)

    Coûts centraux

    -

    (252)

    -

    (15)

    Total

    10 336

    1 413

    13,7%

    (41)

    S1 2010 (comparable¹)

     

     

     

     

    Power

    3 654

    769

    21,0%

    0

    Energy

    1 944

    159

    8,2%

    0

    Industry

    1 882

    325

    17,3%

    (3)

    IT

    1 255

    181

    14,4%

    0

    Buildings

    654

    57

    8,7%

    0

    Coûts centraux

    -

    (239)

    -

    (15)

    Total

    9 389

    1 252

    13,3%

    (18)

    ¹ Comparable: incluant Areva Distribution dans l’activité Energy en S1 2010 (CA de 818 millions d’euros et EBITA de 9 millions d’euros)
     

     

    En millions d’euros

     

    CA

    EBITA avant charges d’acquisition et d’intégration

    Marge en

     % du CA

    Charges d’acquisition et d’intégration

    2010 comparable²

     

     

     

     

    Power

    7 755

    1 660

    21,4%

    0

    Energy

    4 341

    456

    10,5%

    0

    Industry

    3 984

    701

    17,6%

    (3)

    IT

    2 746

    453

    16,5%

    0

    Buildings

    1 402

    138

    9,8%

    (3)

    Couts centraux

    -

    (437)

    -

    (25)

    Total

    20 228

    2 971

    14,7%

    (31)

    2010 publié

     

     

     

     

    Power

    7 755

    1 660

    21,4%

    0

    Energy

    3 693

    447

    12,1%

    0

    Industry

    3 984

    701

    17,6%

    (3)

    IT

    2 746

    453

    16,5%

    0

    Buildings

    1 402

    138

    9,8%

    (3)

    Coûts centraux

    -

    (437)

    -

    (25)

    Total

    19 580

    2 962

    15,1%

    (31)

    ² Comparable: incluant Areva Distribution dans l’activité Energy sur 12 mois (CA de 1878 millions d’euros et EBITA de 94 millions d’euros)

    Annexes – Impact de consolidation sur CA et EBITA

    En nombre de mois

     

    2010

    T1

     

    T2

     

    T3

     

    T4

    2011

    T1

     

    T2

     

    T3

     

    T4

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SCADAgroup 

    Activité Industry
    CA 2010 de 68 millions €

     

     

    3m

    3m

    3m

    3m

     

     

     

    Cimac 

    Activité Industry

    CA 2009 de 40 millions €

     

     

    ~5m

    3m

    3m

    3m

    -2m

     

     

    Zicom 

    Activité Buildings

    CA 2009 de 30 millions €

     

     

    2m

    3m

    3m

    3m

    1m

     

     

    Areva Distribution 

    Activité Energy

    CA 2010 de 1,9 milliard €

     

     

    4m

    3m

    3m

    3m

    -1m

     

    50% d’Electroshield TM Samara

     

     

     

     

     

    EM

    EM

    EM

    EM

    Uniflair 

    Activité IT

    CA estimé 2010 de 80 millions €

     

     

     

     

     

    3m

    3m

    3m

    3m

    Vizelia- D5X 

    Activité Buildings
    CA
    estimé 2010 8 millions €

     

     

     

     

     

    3m

    3m

    3m

    3m

    Lee Technologies 

    Activité IT
    CA 2010 de 140 millions $

     

     

     

     

     

     

    3m

    3m

    3m

    Summit Energy 

    Activité Buildings
    CA
    estimé 2011 65 millions $

     

     

     

     

     

     

    3m

    3m

    3m

    Digilink

    Activité Power
    CA 2010 ~25 millions €

     

     

     

     

     

     

     

    3m

    3m

    APW President (détenu à 75%)

    Activité IT 
    CA annuel au 31/10/10 de 18 millions €

     

     

     

     

     

     

     

    3m

    3m

    Luminous

    Activité IT
    CA annuel au 31/3/11 de  ~170 millions €

     

     

     

     

     

     

     

    3m

    3m

     

    Les acquisitions de Telvent, Leader & Harvest et Steck Group restent à finaliser.

    EM: Consolidé selon la méthode de mise en équivalience (droits au benefice et perte des associés)

    Relations investisseurs :
    Schneider Electric
    Carina Ho
    Contact presse :
    Schneider Electric
    Véronique Roquet-Montégon
    Contact presse :
    DGM
    Michel Calzaroni
    Olivier Labesse
    Phone : +33 (0) 1 41 29 83 29
    Fax : +33 (0) 1 41 29 71 42
    Phone : +33 (0)1 41 29 70 76
    Fax : +33 (0)1 41 29 71 95
    Phone : +33 (0)1 40 70 11 89
    Fax : +33 (0)1 40 70 90 46