Sélectionnez votre pays/région dans le menu ou en cliquant sur la carte du monde *
Country Selector Alternate Image


Presse


    Communiqué

    20/10/2011

    CA en croissance organique de 7,7% au T3 2011, à 5,7 Mds €

    • Contribution équilibrée à la croissance de IT, Power, Energy et Industry 
    • Les nouvelles économies poursuivent sur leur bonne dynamique, à +14 % 
    • Les Solutions surperforment de 4 points la moyenne du Groupe 
    • Objectif de marge EBITA¹ autour de 14%, en raison d’un impact mix négatif, d’inflation et de coûts de restructuration plus élevés qu’attendus

    Rueil-Malmaison (France), le 20 octobre 2011 – Schneider Electric a publié ce jour un chiffre d'affaires de 5 697 millions d’euros pour le troisième trimestre, en progression de 4,6% à périmètre et taux de change courants. La croissance organique s’est élevée à 7,7%.

    Le chiffre d’affaires par activité se répartit comme suit :

     

    En millions d’euros

    CA
    T3

    2011

    Croissance organique
    T3

    CA
    9 mois

    2011

    Croissance organique 9 mois

    Power

    2 162

    +7,6%

    6 098

    +8,2%

    Energy

    1 174

    +7,3%

    3 203

    +6,4%

    Industry

    1 090

    +6,6%

    3 317

    +13,9%

    IT

    882

    +12,6%

    2 294

    +10,8%

    Buildings

    389

    +3,0%

    1 121

    +5,6%

    Total

    5 697

    +7,7%

    16 033

    +9,3%


    ¹Avant coûts d’acquisition et d’intégration et impact de consolidation des acquisitions de l’année 2011

    Jean-Pascal Tricoire, Président du Directoire, commente : «Nous enregistrons une croissance généralisée au troisième trimestre, avec un chiffre d’affaires conforme à nos attentes. Cette performance illustre de nouveau la force de notre position dans les nouvelles économies et la contribution toujours plus importante des activités de solutions et services. Nous confirmons donc notre prévision d’un taux de croissance organique de 6% à 9% pour 2011.

    L’accélération des actions engagées sur les prix porte clairement ses fruits. Nous nous attendons cependant à ce que notre rentabilité soit impactée au-delà des prévisions, par l’effet combiné d’un mix plus négatif, dû à une croissance des solutions supérieure à celle des produits et au mix géographique moins favorable, et d’une pression inflationniste plus forte dans les nouvelles économies. Compte tenu de la visibilité réduite des perspectives économiques à court terme, nous accélérons également nos efforts de restructuration pour gagner en efficacité opérationnelle.

    Au-delà de 2011, nous engageons la préparation de notre prochain programme d’entreprise pour 2012-2014. Il comprendra l’ambition stratégique de Schneider Electric ainsi qu’un certain nombre d’initiatives pour gagner en efficacité afin de générer une croissance rentable et durable pour le Groupe. Nous nous préparons à différents scénarios économiques pour 2012, avec l’objectif pour chacun d’entre eux de délivrer une marge solide et une bonne génération de cash-flow.

    Notre intention est de continuer à afficher une performance de premier ordre, grâce à un leadership mondial sur les produits, des offres en solutions innovantes et adaptées aux besoins des clients et la poursuite de notre développement dans les pays matures et les nouvelles économies. »

    Croissance par activités

    Power (38% du CA du Groupe au T3) enregistre une croissance organique de 7,6%. L’activité Produits maintient son rythme robuste, grâce à une urbanisation rapide dans les nouvelles économies et à une demande industrielle continue. Le lancement de nouveaux produits, dans l’appareillage électrique et le contrôle de l’éclairage, contribue à la performance de LifeSpace. L’activité Solutions renoue avec la croissance, grâce à l’augmentation des investissements dans les infrastructures et au succès de l’offre en gestion de l’énergie. Les énergies renouvelables sont en baisse en raison de la révision par certains pays de leurs politiques d’incitation. Par région, les performances robustes de l’Asie-Pacifique et celle du Reste du Monde dans une moindre mesure s’expliquent par les besoins en électrification et la couverture géographique accrue. L’Amérique du Nord affiche également une croissance solide. L’Europe de l’Ouest est stable, demeurant impactée par l’Espagne mais également par le ralentissement observé en Allemagne et en Suisse.

    Energy (21% du CA du Groupe au T3) affiche une progression de 7,3% à périmètre et taux de change constants. L’activité Produits demeure stable dans l’ensemble, la baisse de l’activité Transformateurs ayant été compensée par l’accélération des produits en moyenne tension secondaire. L’activité Solutions poursuit sa progression, grâce aux sous-stations électriques et à une activité Services dynamique. Par région, l’Asie-Pacifique connaît une croissance solide, portée par le marché des régies et par les projets en infrastructures. L’Amérique du Nord enregistre également un bon trimestre. Le Reste du Monde connaît une dynamique moins soutenue, liée au ralentissement du marché sud-américain. L’Europe de l’Ouest est pénalisée par la faiblesse globale du marché des régies électriques, la poursuite du ralentissement observé en France et une Espagne toujours en baisse.

    Industry (19% du CA du Groupe au T3) connaît une croissance de 6,6% par rapport à la même période de 2010. Comme attendu, l'ensemble des lignes de produits affiche une progression moins forte qu’au premier semestre, notamment dans l’activité IHM en raison d’une faible demande post-séisme au Japon, et dans l’activité CST. L’activité Solutions demeure dynamique, soutenue par les solutions pour les fabricants de machines et par l’activité en forte croissance des services de base installée. L’ensemble des géographies affiche une progression, l’Amérique du Nord et l’Asie-Pacifique se plaçant loin devant l’Europe de l’Ouest, pénalisée par l’Espagne, et le Reste du Monde, impactée par l’Afrique.

    IT (15% du CA du Groupe au T3) enregistre un trimestre solide, en hausse organique de 12,6%, principalement grâce à la robuste progression des solutions pour des projets intégrés des centres de données, dans toutes les géographies. L’activité Services s’inscrit également en hausse, bien qu’à un rythme moins soutenu qu’au trimestre précédent. L’activité Produits connaît une nouvelle accélération de la croissance au troisième trimestre. Elle est principalement soutenue par une demande vigoureuse dans les nouvelles économies et le rattrapage effectué par certains distributeurs en Europe de l’Ouest suite aux problèmes d’approvisionnement du deuxième trimestre, qui compensent largement la tendance moins favorable observée en Amérique du Nord. Toutes les géographies affichent une croissance à deux chiffres, à l’exception de l’Amérique du Nord.

    Buildings (7% du CA du Groupe au T3) affiche une croissance organique de 3,0% à périmètre et taux de change constants. L’activité Produits connaît une légère baisse, attribuable à la faiblesse du marché de la construction dans les économies matures. L’activité Solutions reste forte, bénéficiant de services avancés et de services sur la base installée robustes, apportant une efficacité énergétique accrue. Par régions, l’Asie-Pacifique enregistre la croissance la plus forte, suivie par l’Europe de l’Ouest et l’Amérique du Nord. Le Reste du Monde est en baisse, impacté essentiellement par la baisse d’activité observée au Moyen Orient.

    Les Solutions, qui contribuent pour 35% du chiffre d’affaires du Groupe, sont en croissance organique de 12% sur le trimestre.

    Croissance par zones géographiques

    L’Europe de l’Ouest (31% du CA du Groupe au T3) demeure stable par rapport à la même période de l’exercice précédent. L’Italie, la France et les pays scandinaves progressent. Bien que continuant d’afficher une croissance solide, l’Allemagne ralentit après un très fort premier semestre, faisant face à une base de comparaison bien moins favorable pour les activités industrielles. L’Espagne affiche une nouvelle fois une baisse à deux chiffres.

    L’Asie-Pacifique (27% du CA du Groupe au T3) enregistre un nouveau trimestre solide, avec une croissance organique en hausse de 15% à données comparables. La Chine et l’Inde mènent une nouvelle fois la région, l’Asie du Sud Est et, dans une moindre mesure, le Pacifique affichent également une bonne performance. Le Japon ralentit après un deuxième trimestre plus élevé que la normale en raison des tensions sur l’approvisionnement en composants. L'ensemble des activités contribue à cette bonne performance.

    L’Amérique du Nord (24% du CA du Groupe au T3), avec une croissance de 9%, enregistre un nouveau rebond après les points bas de 2009 et 2010. Cette performance est notamment due aux activités Energy, Industry et Power, tandis que IT et Buildings affichent une croissance faible à un chiffre.

    Le Reste du Monde (18% du CA du Groupe au T3) progresse de 10% par rapport à la même période de 2010. La solide croissance au Moyen-Orient, en Amérique du Sud et en Russie, grâce notamment à IT et Power, compense en partie la faiblesse observée en Europe Centrale et en Afrique.

    Les nouvelles économies , en croissance de 14% par rapport à la même période de 2010, dépassent pour la première fois 40% du chiffre d’affaires du Groupe.

     

    En millions d’euros

     

    CA
    T3 2011

    Croissance organique

    CA
    9 mois

    2011

    Croissance organique

    Europe de l’Ouest

    1 755

    +0%

    5 222

    +3%

    Asie-Pacifique

    1 576

    +15%

    4 244

    +16%

    Amérique du Nord

    1 352

    +9%

    3 743

    +11%

    Reste du Monde

    1 014

    +10%

    2 824

    +11%

    Total

    5 697

    +7,7%

    16 033

    +9,3%


    ²Nouvelles économies : Asie (hors Japon), Europe de l’Est (y compris Russie), Moyen-Orient, Afrique, Amérique Latine (y compris Mexique)

    Périmètre et effet de change

    L’effet de périmètre est de 9 millions d’euros seulement, compte tenu du fait qu’Areva Distribution avait été consolidé sur quatre mois au troisième trimestre 2010. En excluant l’impact de ce facteur, le Groupe a débuté l’intégration de Telvent (acteur majeur des solutions logicielles intégré au sein d’Energy), de Luminous (activité IT en Inde) et de Steck Group (activité Power au Brésil). L’impact des acquisitions sur le chiffre d’affaires du troisième trimestre et sur neuf mois est détaillé en annexe.

    L’évolution des taux de change a eu un impact négatif de 165 millions d’euros sur le chiffre d’affaires, essentiellement du fait des variations de l’euro par rapport au dollar américain et au yuan chinois.

    Perspectives

    Compte tenu de la performance du chiffre d’affaires sur neuf mois, Schneider Electric prévoit d’atteindre un taux de croissance organique qui s’inscrira aisément dans la fourchette initiale de 6% à 9%, avec un carnet de commandes solides en solutions compensant une possible poursuite du ralentissement de l’activité produits, en réaction aux perspectives économiques mondiales.

    Grâce aux actions plus agressives menées sur les prix, les augmentations de prix devraient atteindre l’objectif attendu de +1%. Le Groupe prévoit également de forts gains de productivité, mais l’effet combiné d’un mix plus négatif sur la marge brute, dû à une croissance des solutions supérieure à celle des produits et au mix géographique moins favorable, et d’une pression inflationniste plus forte que prévue dans les nouvelles économies devrait réduire sa rentabilité 2011 de 0,5 à 0,7 point par rapport à la précédente prévision de marge EBITA² de 15%.

    De plus, compte tenu de la visibilité réduite des perspectives économiques à court terme, le Groupe accélère ses efforts de restructuration pour gagner davantage en efficacité opérationnelle. Ces charges additionnelles de restructuration impacteront en conséquence la marge de 0,2 à 0,4 point.

    En conséquence, Schneider Electric prévoit dorénavant une marge EBITA pour 2011 autour de 14% avant coûts d’acquisition et d’intégration et impact de consolidation des acquisitions annoncées en 2011. Néanmoins, 2011 est attendue comme une nouvelle année de croissance de l’EBITA³ avant coûts d’acquisitions et de restructurations.

    Au-delà de 2011, Schneider Electric se mobilise pour répondre à différents scénarios économiques pour 2012 afin de délivrer une marge solide et une bonne génération de cash-flow.

    Le Groupe tirera notamment partie de son business model flexible et à faible intensité capitalistique : près de 70% des coûts de ventes du Groupe sont variables et sa capacité de production peut être ajustée rapidement.

    L’ambition stratégique du Groupe et un certain nombre d’initiatives pour accroître l’efficacité visant à générer une croissance rentable et durable pour Schneider Electric seront également dévoilées lors du lancement du prochain programme d’entreprise, qui couvrira la période 2012-2014.

    Le nouveau programme d’entreprise de Schneider Electric sera présenté au cours du premier trimestre 2012.

    ³Avant coûts d’acquisition et d’intégration et impact de consolidation des acquisitions de l’année 2011

    *******************

    La présentation du chiffre d’affaires du troisième trimestre 2011 est disponible sur le site www.schneider-electric.com

    Les résultats annuels 2011 de Schneider Electric et le chiffre d’affaires du quatrième trimestre seront communiqués le 22 février 2011.

    A propos de Schneider Electric
    Spécialiste mondial de la gestion de l'énergie, présent dans plus de 100 pays, Schneider Electric offre des solutions intégrées pour de nombreux segments de marchés. Le Groupe bénéficie d’une position de leader sur ceux des Régies et Infrastructures, Industries & Constructeurs de machines, des Bâtiments non-résidentiels, des Centres de données et Réseaux ainsi que du Résidentiel. Mobilisés pour rendre l’énergie sûre, fiable, efficace, productive et propre, ses plus de 110 000 collaborateurs réalisent 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2010 en s’engageant auprès des individus et des organisations afin de les aider à tirer le meilleur de leur énergie. www.schneider-electric.com

    Annexes – Répartition du chiffre d’affaires par activité

    Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2011 par activité est le suivant :

     

    En millions d’euros

     

    CA

    T3 2011

     

    Croissance organique

    Effet de périmètre

    Effet de change

    Croissance courante

    Power

    2 162

    +7,6%

    +0,9%

     -3,2%

    +5,3%

    Energy

    1 174

    +7,3%

     -10,8%

     -2,8%

     -6,3%

    Industry

    1 090

    +6,6%

     0%

     -3,2%

    +3,4%

    IT

    882

    +12,6%

    +12,8%

     -3,7%

    +21,7%

    Buildings

    389

    +3,0%

    +8,9%

     -5,0%

    +6,9%

    Total

    5 697

    +7,7%

    +0,2%

     -3,3%

    +4,6%

    Le chiffre d’affaires cumulé au 30 septembre 2011 par activité est le suivant :

     

    En millions d’euros

     

    CA

    9 mois 2011

     

    Croissance organique

    Effet de périmètre

    Effet de change

    Croissance courante

    Power

    6 098

    +8,2%

    +0,2%

     -1,5%

    +6,9%

    Energy

    3 203

    +6,4%

    +30,2%

     -1,9%

    +34,7%

    Industry

    3 317

    +13,9%

    +0,9%

     -1,8%

    +13,0%

    IT

    2 294

    +10,8%

    +7,8%

     -2,7%

    +15,9%

    Buildings

    1 121

    +5,6%

    +7,5%

     -2,9%

    +10,2%

    Total

    16 033

    +9,3%

    +7,0%

     -1,9%

    +14,4%

    Annexe - Répartition du chiffre d’affaires par zone géographique

    Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2011 par zone géographique est le suivant :

    En millions d’euros

    CA

    T3 2011

     

    Croissance organique

    Croissance courante

    Europe de l’Ouest

    1 755

    +0%

     -2%

    Asie-Pacifique

    1 576

    +15%

    +14%

    Amérique du Nord

    1 352

    +9%

    +5%

    Reste du Monde

    1 014

    +10%

    +2%

    Total

    5 697

    +7,7%

    +4,6%

    Le chiffre d’affaires cumulé au 30 septembre 2011 par zone géographique est le suivant :

    En millions d’euros

    CA

    9 mois 2011

     

    Croissance organique

    Croissance courante

    Europe de l’Ouest

    5 222

    +3%

    +12%

    Asie-Pacifique

    4 244

    +16%

    +24%

    Amérique du Nord

    3 743

    +11%

    +8%

    Reste du Monde

    2 824

    +11%

    +16%

    Total

    16 033

    +9,3%

    +14,4%

    Annexes – Impact de consolidation sur CA et EBITA des acquisitions annoncées

    En nombre de mois

                                 

    2011

    T1

     

    T2

     

    T3

     

    T4

    2012

    T1

     

    T2

     

    T3

     

    T4


    Areva Distribution 

    Activité Energy

    CA 2010 de 1,9 milliard €

    3m

    3m

    -1m

     

     

     

     

     

    50% d’Electroshield TM Samara

    ME

    ME

    ME

    ME

    ME

    ME

    ME

    ME

    Uniflair 

    Activité IT

    CA estimé 2010 de 80 millions €

    3m

    3m

    3m

    3m

     

     

     

     

    Vizelia- D5X 

    Activité Buildings
    CA estimé 2010 8 millions €

    3m

    3m

    3m

    3m

     

     

     

     

    Lee Technologies 

    Activité IT
    CA 2010 de 140 millions $

     

    3m

    3m

    3m

     3m

     

     

     

    Summit Energy 

    Activité Buildings
    CA estimé 2011 65 millions $

     

    3m

    3m

    3m

     3m

     

     

     

    Digilink

    Activité Power
    CA 2010 ~25 millions €

     

     

    4m

    3m

     3m

    3m 

    -1m

     

    APW President 

    Activité IT 
    CA annuel au 31/10/10 de 18 millions €

     

     

    4m

    3m

     3m

    3m 

    -1m 

     

    Luminous

    Activité IT
    CA annuel au 31/3/11 de  ~170 millions €

     

     

    4m

    3m

    3m 

    3m 

    -1m

     

    Steck Group

    Activité Power

    CA 2011e 80 millions €

     

     

    2m

    3m

    3m

    3m

    1m

     

    Telvent

    Activité Energy 

    CA 2010 753 millions €

    1m

    3m

    3m

    3m

    2m

    Leader& Harvest

    Activité Industry 
    CA 2011e 150 millions $

     

     

     

    3m

    3m

    3m

    3m

     

    9% de NVC Lighting

     

     

    ME

    ME

    ME

    ME

    ME

    ME

    ME: Consolidé selon la méthode de mise en équivalence (pour leur quote-part de résultat net)

    Relations investisseurs :
    Schneider Electric
    Carina Ho
    Contact presse :
    Schneider Electric
    Véronique Roquet-Montégon
    Contact presse :
    DGM
    Michel Calzaroni
    Olivier Labesse
    Phone : +33 (0) 1 41 29 83 29
    Fax : +33 (0) 1 41 29 71 42
    Phone : +33 (0)1 41 29 70 76
    Fax : +33 (0)1 41 29 71 95
    Phone : +33 (0)1 40 70 11 89
    Fax : +33 (0)1 40 70 90 46