Sélectionnez votre pays/région dans le menu ou en cliquant sur la carte du monde *
Country Selector Alternate Image


Presse


    Communiqué

    22/02/2012

    Résultats Annuels 2011

    • Croissance organique annuelle solide à +8,3% 
    • Nouvelles économies et Solutions respectivement à 39% et 37% du CA 
    • Synergies et intégration des acquisitions en bonne voie 
    • EBITA en hausse de 7% et marge à 14,2%¹ 
    • Fortes actions sur les prix et génération de cash flow libre au S2 


    Rueil-Malmaison (France), le 22 février 2012 – Schneider Electric publie aujourd’hui son chiffre d’affaires du quatrième trimestre et ses résultats annuels pour la période clôturée le 31 décembre 2011.

    Chiffres clés

    (en millions d’euros)

     

    Exercice 2010

    publié

     

    Exercice 2010

    comparable²  

    Exercice 2011

    publié

     

    Variation en % vs. publié

     

     

     

     

     

    Chiffre d’affaires

     

    19 580

    20 228

    22 387

    +14%

    Croissance organique

     

     

    +8,3%

     

     

     

     

     

     

    EBITA³  avant coûts
    d’acquisition
     et d’intégration

     

    2 962

     

    2 971

     

    3 178

     

    +7%

    En % du chiffre d’affaires

    15,1%

    14,7%

    14,2%

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Résultat net (part du Groupe)

    1 720

     

    1 820

    +6%


    ¹ Marge EBITA avant coûts d’acquisitions et d’intégration
    ² Comparable: en incluant Areva Distribution à l’activité Infrastructure en 2010

    ³ EBITA: EBIT avant amortissement et dépréciation des actifs incorporels issus des acquisitions

    Jean-Pascal Tricoire, Président du Directoire, commente : « Nous avons réalisé une solide croissance organique et des bénéfices plus élevés en 2011, dans un environnement marqué par une inflation record des matières premières, des perturbations importantes sur notre supply chain et une modification du mix en raison de la forte croissance des solutions. Le cash flow libre atteint un niveau historique sur le second semestre grâce à un contrôle strict de nos besoins en fonds de roulement.

    2011 a été une année intense de transformation et de déploiement stratégique pour le Groupe. Nous avons accéléré les investissements organiques, augmentant notre présence dans les nouvelles économies, qui participent à hauteur d’environ 40% de notre chiffre d’affaires, et dans les solutions, représentant 37% de notre chiffre d’affaires. Nous avons également réalisé un certain nombre d'acquisitions stratégiques. L’intégration de Telvent dans notre portefeuille constitue une étape particulièrement importante pour notre développement dans le domaine des infrastructures critiques, comme pour nos capacités dans les softwares.


    Après trois ans, nous concluons également notre programme d’entreprise ‘One’ avec succès. One a établi des fondations très solides pour le développement futur du Groupe : une marque, une entreprise pour nos clients et nos collaborateurs, une organisation globale et une efficacité bien plus élevée qu’en 2008.

    Les incertitudes relatives à l’économie mondiale pour 2012 limitent la visibilité. Le Groupe s’attend à une tendance à nouveau solide dans les nouvelles économies et à une dynamique de reprise en Amérique du Nord, tandis que l’Europe de l’Ouest devrait peser sur la croissance. Dans ce contexte, et sauf changement important des conditions économiques, le Groupe prévoit une croissance organique nulle à légèrement positive de son chiffre d’affaires et une marge d'EBITA ajusté entre 14% et 15%. »


    I.   CHIFFRE D’AFFAIRES DU T4 EN HAUSSE DE 6,1% A PERIMETRE COMPARABLE, GRACE AUX PERFORMANCES SOLIDES DES ACTIVITES INFRASTRUCTURE, IT ET POWER


    Le chiffre d’affaires du quatrième trimestre 2011 atteint 6 354 millions d’euros, en hausse de 14,2% à périmètre et taux de change courants. La croissance s’établit à 6,1% à périmètre et taux de changes constants.


    Croissance organique par activités

     

    En millions d’euros

    CA

    T4 2011

    Croissance organique T4

    CA annuel

    2011

    Croissance organique 2011

    Power

    2 199

    +6,0%

    8 297

    +7,6%

    Infrastructure¹

    1 694

    +9,5%

    4 897

    +7,5%

    Industry

    1 087

    +0,9%

    4 404

    +10,4%

    IT

    943

    +9,2%

    3 237

    +10,3%

    Buildings

    431

    +2,8%

    1 552

    +4,8%

    Total

    6 354

    +6,1%

    22 387

    +8,3%


    ¹ L’activité ‘Energy’ a été nommée ‘Infrastructure’ suite à l’intégration de Telvent


    Power (34% du CA du Groupe au T4) affiche une progression de 6,0% de son chiffre d’affaires par rapport à la même période en 2010. Les produits continuent de croître, quoique à un rythme plus lent. La solidité du marché de la construction et l’urbanisation dans les nouvelles économies, ainsi que l’amélioration de la confiance des entreprises aux Etats-Unis, compensent les faibles conditions de marché dans les pays frappés par la crise de la dette. La croissance des solutions s’accélère ce trimestre, grâce aux investissements dans les segments mines, pétrole et gaz, dans l’efficacité énergétique dans les nouvelles économies et grâce à la demande des secteurs industriels, de l’éducation et de la santé aux Etats-Unis, couvrant la tendance négative des énergies renouvelables. L’Asie-Pacifique et le Reste du Monde réalisent les croissances les plus fortes, l’Amérique du Nord suivant de près. L’Europe de l’Ouest, en déclin, demeure impactée par des conditions de marché difficiles en Italie et en Espagne.

     

    Infrastructure¹ (27% du CA du Groupe au T4) enregistre son meilleur trimestre sur l’année, en croissance de 9,5% à données comparables. L’activité est poussée par une croissance forte des Solutions dans la connexion des énergies renouvelables au réseau, les projets en infrastructures et dans le pétrole et gaz en Australie, en Chine et au Moyen-Orient, ainsi que par une activité Services toujours vigoureuse. Les Produits sont stables, la faiblesse de l’activité Transformateurs étant compensée par l’amélioration de l’activité Distribution primaire et secondaire. Par régions, l’Asie-Pacifique et le Reste du Monde affichent une croissance à double chiffre, l’Amérique du Nord est très solide et l’Europe de l’Ouest en déclin.

    L’activité Energy a été renommée Infrastructure suite à l’intégration de Telvent. Consolidée depuis septembre 2011, Telvent réalise un CA de 260 millions d’euros sur le trimestre.

     

    Industry (17% du CA du Groupe au T4) voit son chiffre d’affaires augmenter de 0,9% à périmètre et taux de change constants. Les Produits décélèrent après un solide début d’année 2011 et enregistrent une croissance quasi-nulle sur le trimestre. Une demande industrielle dynamique aux Etats-Unis compense la prudence des constructeurs de machines (OEMs) en Europe de l’Ouest et en Chine, la faible demande japonaise et le ralentissement de l’activité CST. Les Solutions poursuivent leur croissance, grâce à l’adoption par de nouveaux clients de la solution OEM SoMachine, des investissements soutenus dans le secteur minier, notamment dans les nouvelles économies, et une activité Services robuste. Par régions, la croissance de l’Amérique du Nord est solide, celles de l’Asie-Pacifique et le Reste du Monde sont quasi-nulles et l’Europe de l’Ouest est en légère baisse.

     

    IT (15% du CA du Groupe au T4) affiche à nouveau un solide trimestre, en hausse de 9,2% à données comparables. Les Solutions connaissent à nouveau une croissance à deux chiffres, grâce à la demande pour de nouveaux projets de centres de données, une solide performance des services et l’émergence d’opportunités dans les logiciels. Les Produits sont également en croissance, bénéficiant d’une demande continue en Allemagne et au Royaume-Uni et d’une bonne dynamique de marché dans les nouvelles économies. Par zones géographiques, l’Amérique du Nord et le Reste du Monde affichent une croissance à deux chiffres et sont suivies par l’Asie-Pacifique. L’Europe de l’Ouest demeure stable.

     

    Buildings (7% du CA du Groupe au T4) est en croissance de 2,8% par rapport à la même période en 2010. Comme lors des trimestres précédents, les Solutions constituent le levier de croissance, grâce à une robuste activité dans les services pour la base installée et les services avancés de gestion de l’énergie. Les Produits connaissent une croissance nulle, reflétant les conditions compliquées pour l’immobilier neuf sur les marchés matures ainsi qu’un ralentissement sur le trimestre des ventes des produits de vidéosurveillance. Par régions, le Reste du Monde et l’Asie-Pacifique enregistrent une croissance solide tandis que celle de l’Europe de l’Ouest est modérée et que la demande en Amérique du Nord demeure faible.

    Croissance organique par géographies

     

     

    En millions d’euros

     

    CA T4

    2011

    Croissance organique

    T4

    CA annuel

    2011

    Croissance organique 2011

    Europe de l’Ouest

    1 962

    -3%

    7 184

    +1%

    Asie-Pacifique

    1 689

    +14%

    5 933

    +15%

    Amérique du Nord

    1 465

    +8%

    5 208

    +10%

    Reste du Monde

    1 238

    +10%

    4 062

    +11%

    Total

    6 354

    +6,1%

    22 387

    +8,3%

     
    L’Europe de l’Ouest (31% du CA du Groupe du T4) est en baisse de 3% par rapport à la même période en 2010. Les résistances observées en France, au Royaume-Uni et dans les pays scandinaves n’ont pas suffi à compenser l’impact négatif de la crise économique en Espagne et en Italie.

    L’Asie-Pacifique (27% du CA du Groupe au T4) est en croissance de 14% à données comparables. La tendance régionale demeure robuste : Chine, Inde, Australie et Asie du Sud-est affichent des progressions à deux chiffres. Le Japon est toutefois en baisse, affecté par l’affaiblissement de la demande industrielle et une économie globalement morose.

    L’Amérique du Nord (23% du CA du Groupe au T4) connaît un nouveau trimestre de forte croissance, en hausse de 8% par rapport à la même période en 2010. Cette progression est portée par une solide demande dans les solutions pour centres de données, les projets en pétrole et gaz, des marchés industriels résistants et la forte impulsion des services.

    Le Reste du Monde (19% du CA du Groupe au T4) augmente de 10%, à données comparables. La dynamique en Russie, au Moyen-Orient et en Amérique latine est robuste, grâce à la poursuite des investissements dans les infrastructures et le secteur des ressources naturelles. L’Europe Centrale et l’Afrique sont en baisse, respectivement touchées par la crise de la dette en Europe et l’instabilité politique régionale.

    Le chiffre d’affaires des nouvelles économies, en hausse de 12% à périmètre comparable, représente 41% du CA publié pour le trimestre.

    Périmètre et effet de change

    La contribution des acquisitions s’élèvent à 436 millions d’euros, soit +7,8% de croissance. Cela comprend principalement Telvent (260 millions d’euros, consolidés dans Infrastructure), Uniflair, Luminous et Lee Technologies (tous intégrés dans IT), Leader & Harvest (Industry), Steck (Power) et plusieurs entités plus petites, dont Summit Energy.
    L’évolution des taux de change a eu un impact légèrement positif à 17 millions d’euros, essentiellement du fait de l’appréciation de nombreuses devises par rapport à l’euro, notamment le dollar américain, le rouble russe, le franc suisse et le dollar australien.

    II. RESULTATS DE L’EXERCICE 2011
     

    En millions d’euros

    Exercice
    2010
    publié

     

    Exercice

     2010

    comparable¹  

    Exercice

    2011

    publié

     

    Variation en % par rapport au publié

    EBITA avant coûts d’acquisition

    et d’intégration

     

    2 962

     

    2 971

     

    3 178

     

    +7%

    % du CA 

    15,1%

    14,7%

    14,2%

     

     

     

     

     

     

    Coûts d’acquisition et d’intégration

    (31)

    (31)

    (99)

     

     

     

     

     

     

    EBITA

    2 931

    2 940

    3 079

    +5%

     

     

     

     

     

    Amortissement et dépréciation d’actifs incorporels issus des acquisitions

    (228)

     

    (226)

     

     

     

     

     

     

    EBIT

    2 703

     

    2 853

    +6%

     

     

     

     

     

    Résultat net (part du Groupe)

    1 720

     

    1 820

    +6%

    Bénéfice par action (€)

    3,30

     

    3,39

    +3% 

     

     

     

     

     

    Cash flow libre

    1 734

     

    1 506

    (13%)

     

     

     

     

     


    ¹ Comparable : en incluant 12 mois d’Areva Distribution sur 2010.
     
    • EBITA RECORD A 3,2 MILLIARDS D’EUROS AVANT COUTS D’ACQUISITIONS ET D’INTEGRATION

    L’EBITA avant coûts d'acquisition et d'intégration franchit pour la première fois la barre des 3 milliards d’euros, à 3 178 millions d'euros, soit une augmentation de 7% par rapport à la même période l’an dernier. Cette performance est due à la forte croissance des ventes, aux actions sur les prix menées au second semestre et à des efforts significatifs d’efficacité opérationnelle. Malgré ces performances, la marge s’établit à 14,2%, soit 0,5 point de moins qu’en 2010, à base comparable (incluant 12 mois d’Areva Distribution), en raison de tendances inflationnistes sans précédent et d’un niveau d’investissement plus élevé pour capturer les futures opportunités de croissance.

    - La croissance des volumes a généré un effet fortement positif de 546 millions d’euros, qui compense partiellement un impact du mix défavorable à 150 millions d’euros;
    - Les hausses des prix ont contribué pour 241 millions d’euros au chiffre d’affaires annuel. Elles compensent ainsi plus de la moitié de l’inflation du coût des matières premières, à -437 millions d’euros. Sur le second semestre, les actions sur les prix ont été, comme attendu, significativement plus importantes, à 195 millions d’euros, couvrant plus de 90% de l’inflation du coût des matières premières ;
     
    - La productivité industrielle demeure très solide et génère des économies de 376 millions d’euros, principalement grâce à des gains dans les achats et la concentration des fournisseurs, ainsi qu’à la rationalisation de la production, au rééquilibrage vers des pays à bas coût et à la maîtrise des coûts fixes ;

    - Les dépenses de R&D, les coûts commerciaux et les frais généraux augmentent d’environ 5,5% en organique, soit 264 millions d’euros, par rapport à une croissance organique du chiffre d’affaires de 8,3%. Ce résultat démontre la capacité du Groupe à poursuivre de solides gains opérationnels tout en continuant à investir pour la croissance (meilleure couverture géographique dans les nouvelles économies, déploiement accéléré des solutions en gestion de l’énergie, augmentation des services) et en maintenant son avance technologique. Le ratio coût des fonctions support sur chiffre d’affaires a ainsi atteint un plus bas historique à 23,2%.
    L’EBITA intègre également la contribution des acquisitions pour 98 millions d’euros (hors impact d’Areva Distribution) et un impact négatif des devises de 72 millions d’euros, notamment en raison de l’appréciation de l’euro face au dollar et à la plupart des devises des nouvelles économies. L’impact net des effets de change est moins important, s’établissant à -32 millions d’euros, une fois pris en compte l’effet de change positif de 40 millions d’euros compris dans l’impact de l’inflation des matières premières.

    Comme attendu, les coûts de restructuration augmentent, atteignant 145 millions d’euros (contre 101 millions d’euros en 2010, à base comparable).

    L’EBITA publié atteint 3 079 millions d’euros, après prise en compte de 99 millions d’euros de coûts d’acquisition et d’intégration.

    Les informations fournies sur l’EBITA par activité sont exprimées avant coûts d’acquisition et d’intégration, conformément aux indications fournies par le Groupe au second semestre 2011. Pour l’activité Infrastructure, la variation par rapport à 2010 est fournie sur une base comparable (intégrant 12 mois d’Areva Distribution).
     
    L’EBITA de Power augmente de 3% à données comparables, soit 1 716 millions d’euros ou 20,7% du chiffre d’affaires, en baisse de 0,7 point en raison du décalage entre l’impact de l’inflation du coût des matières premières et les augmentations de prix. Intégrant 4 mois de Telvent, la rentabilité d’Infrastructure atteint 515 millions d’euros, avec une marge stable à 10,5% du chiffre d’affaires, les importantes synergies générées par l’intégration d’Areva Distribution compensant les coûts de l’inflation et une faible activité Transformateurs. Industry voit sa rentabilité demeurer très solide à 766 millions d’euros, soit 17,4% du chiffre d’affaires, en baisse de 0,2 point seulement grâce à d’importants volumes et à des actions sur les prix compensant le coût de l’inflation. L’EBITA d’IT augmente de 12% à 507 millions d’euros, soit 15,7% du chiffre d’affaires, en baisse de 0,8 point à données comparables en raison d’un mix solutions bien plus important. La rentabilité de Buildings est en baisse de 1,2 point à 8,6% du chiffre d’affaires, ou 134 millions d’euros, témoignant particulièrement des investissements réalisés par le Groupe dans les nouvelles économies pour y augmenter sa présence.
    Les coûts centraux totalisent 460 millions d’euros pour l’exercice 2011, soit 2,1% du chiffre d’affaires (hors coûts d’acquisition et d’intégration), légèrement au-dessous du niveau de l’an dernier à données comparables.
     
    • RESULTAT NET EN HAUSSE DE 6%, BENEFICE PAR ACTION A 3,39 EUROS, EN
      HAUSSE DE 3%

      Le résultat net s’élève à 1 820 millions d’euros, en hausse de 6% par rapport à la même période de l’année précédente.

      Il inclut 226 millions d’euros au titre de la dépréciation et de l’amortissement d’actifs incorporels.

      Les charges financières s’élèvent à 415 millions d’euros, dont 45 millions d’euros correspondant à la composante financière des charges liées aux plans de retraite, et un impact négatif de change de 40 millions d’euros, qui était positif pour 25 millions d’euros en 2010. Les intérêts sur la dette financière sont en hausse légère, à 301 millions d’euros, témoignant d’une augmentation de la dette nette et d’un coût total de financement plus efficace.

      Le montant de l’impôt sur les sociétés ressort à 562 millions d’euros, soit un taux effectif d’impôt de 23,1%, en baisse par rapport au 24% de 2010.
     
    • GENERATION DE CASH A SON PLUS HAUT HISTORIQUE SUR LE SECOND SEMESTRE, REDUCTION SIGNIFICATIVE DES STOCKS

      Le cash flow d’exploitation est en hausse de 2% par rapport à l’an dernier et atteint 2 579 millions d’euros.

      La génération de cash sur le second semestre est à un plus haut historique, atteignant 1 665 millions d’euros. Cette performance est atteinte grâce à un contrôle rigoureux du besoin en fonds de roulement, notamment par la réabsorption des 300 millions d’euros dus au renforcement temporaire des stocks au premier semestre. Le cash flow libre sur l’année est à 1 506 millions d’euros. La variation du BFR opérationnel a été contenue à 359 millions d’euros, tandis que le BFR non opérationnel a baissé de 32 millions d’euros.

      Le cash flow libre, incluant des investissements industriels de 746 millions d’euros en 2011 (en augmentation de 218 millions d’euros par rapport à 2010), soit 3,3% du CA, retrouve un niveau plus habituel après deux années d’investissement plus contenu. Ce niveau reflète la volonté du Groupe d’investir pour capter les futures opportunités de croissance.
     
    • BILAN SOLIDE ET RATIO BAS DETTE NETTE / EBITDA

      La dette nette de Schneider Electric ressort à 5 266 millions d’euros (2 736 millions d’euros en décembre 2010). Cette augmentation est principalement due au versement du dividende pour 856 millions d’euros et à des acquisitions à hauteur de 2 873 millions d’euros, incluant Telvent, Leader & Harvest, Luminous, Summit Energy, Steck et 9,2% de NVC-Lighting. Le ratio dette nette / capitaux propres demeure bas à 33% au 31 décembre 2011, et le Groupe affiche un ratio dette nette / EBITDA ajusté¹ solide à 1,4x.
     
    III. DIVIDENDE PROPOSE DE 1,70 EUROS
     
    Il sera proposé à l’Assemblée générale des actionnaires du 3 mai 2012 un dividende de 1,70 euros par action, payable le 16 mai 2012. Le dividende proposé sera intégralement payé en numéraire.
    Le dividende représente un taux de distribution de 50% du bénéfice net 2011, ce qui est conforme à la politique lancée en 2005 par le Groupe, avec le programme d’entreprise new².
     
    IV. LES PROCHAINES PERSPECTIVES FOURNIES AUX MARCHES SERONT ETABLIES SUR LA BASE D’UN EBITA AJUSTE
     
    Les prochaines perspectives fournies aux marchés par le Groupe seront établies sur la base d’un EBITA ajusté. Cela correspond à l’EBITA avant coûts de restructuration et autres charges et produits d’exploitation (éléments non-récurrents comme les plus/moins values, gains/pertes liés aux retraites, coûts d’acquisitions, dépréciation). La définition, la réconciliation avec l’EBITA publié et les performances historiques (y compris les données par activités) sont disponibles dans les annexes de ce communiqué.
    L’EBITA ajusté offre une meilleure visibilité et prévisibilité de la performance réelle du Groupe. Sa fiabilité est meilleure que l’EBITA, qui inclut des éléments non-récurrents et des charges de restructuration devenus plus volatiles depuis 2009.
     
    V. PERSPECTIVES 2012

    Les incertitudes relatives à l’économie mondiale pour 2012 limitent la visibilité. Le Groupe s’attend à une tendance à nouveau solide dans les nouvelles économies et à une dynamique de reprise en Amérique du Nord, tandis que l’Europe de l’Ouest devrait peser sur la croissance.
     
    Dans ce contexte, et sauf changement important des conditions économiques, le Groupe prévoit une croissance organique nulle à légèrement positive de son chiffre d’affaires et une marge d'EBITA ajusté entre 14% et 15%.
     

    ¹EBITDA ajusté : EBITA ajusté (voir annexes) avant amortissements et dépréciations

     
    *******************

    Les comptes de l’exercice clos au 31 décembre 2011 ont été arrêtés par le Directoire le 17 février 2012, examinés par le Conseil de Surveillance et certifiés par les auditeurs du Groupe le 21 février 2012.
     
    Les états financiers consolidés et la présentation des résultats annuels 2012 sont disponibles sur le site www.schneider-electric.com
    Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2012 sera publié le 20 avril 2012. 
     
    A propos de Schneider Electric
    Spécialiste mondial de la gestion de l'énergie, présent dans plus de 100 pays, Schneider Electric offre des solutions intégrées pour de nombreux segments de marchés. Le Groupe bénéficie d’une position de leader sur ceux des Régies et Infrastructures, Industries & Constructeurs de machines, des Bâtiments non-résidentiels, des Centres de données et Réseaux ainsi que du Résidentiel. Mobilisés pour rendre l’énergie sûre, fiable, efficace, productive et propre, ses plus de 130 000 collaborateurs réalisent 22,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2011 en s’engageant auprès des individus et des organisations afin de les aider à tirer le meilleur de leur énergie. www.schneider-electric.com
     
    Annexes – Répartition du chiffre d’affaires par activités

    Le chiffre d’affaires du quatrième trimestre 2011 par activité est le suivant :
     

     

    En millions d’euros

     

    CA T4

    2011

    Croissance organique

    Effet de périmètre

    Effet de change

    Croissance courante

    Power

    2 199

    +6,0%

    +0,8%

    +0,5%

    +7,3%

    Infrastructure¹

    1 694

    +9,5%

    +20,0%

     -0,7%

    +28,8%

    Industry

    1 087

    +0,9%

    +2,3%

    +0,5%

    +3,7%

    IT

    943

    +9,2%

    +13,1%

    +0,7%

    +23,0%

    Buildings

    431

    +2,8%

    +8,4%

    +0,8%

    +12,0%

    Total

    6 354

    +6,1%

    +7,8%

    +0,3%

    +14,2%


    ¹ L’activité ‘Energy’ a été nommée ‘Infrastructure’ suite à l’intégration de Telvent

     

    Le chiffre d’affaires 2011 par activité est le suivant :

     

     

    En millions d’euros

     

    CA

    2011

    Croissance organique

    Effet de périmètre

    Effet de change

    Croissance courante

    Power

    8 297

    +7,6%

    +0,3%

     -0,9%

    +7,0%

    Infrastructure

    4 897

    +7,5%

    +26,6%

     -1,5%

    +32,6%

    Industry

    4 404

    +10,4%

    +1,2%

     -1,1%

    +10,5%

    IT

    3 237

    +10,3%

    +9,3%

     -1,7%

    +17,9%

    Buildings

    1 552

    +4,8%

    +7,7%

     -1,8%

    +10,7%

    Total

    22 387

    +8,3%

    +7,3%

     -1,3%

    +14,3%

     

    Annexe – Répartition par géographie


    Le chiffre d’affaires du quatrième trimestre 2011 par géographie est le suivant :

     

     

    En millions d’euros

     

    CA T4

    2011

    Croissance organique

    Croissance courante

    Europe de l’Ouest

    1 962

     -3%

    +4%

    Asie-Pacifique

    1 689

    +14%

    +23%

    Amérique du Nord

    1 465

    +8%

    +20%

    Reste du Monde

    1 238

    +10%

    +15%

    Total

    6 354

    +6,1%

    +14,2%

     
    Le chiffre d’affaires 2011 par géographie est le suivant :

     

    En millions d’euros

     

    CA

    2011

    Croissance organique

    Croissance courante

    Europe de l’Ouest

    7 184

    +1%

    +9%

    Asie-Pacifique

    5 933

    +15%

    +24%

    Amérique du Nord

    5 208

    +10%

    +11%

    Reste du Monde

    4 062

    +11%

    +16%

    Total

    22 387

    +8,3%

    +14,3%

     
    Annexe – Impact de consolidation sur CA et EBITA

    En nombre de mois

     

    2011

    T1

     

    T2

     

    T3

     

    T4

    2012

    T1

     

    T2

     

    T3

     

    T4

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Areva Distribution 

    Activité Energy
    CA 2010 1,9 milliard €

    3m

    3m

    -1m

     

     

     

     

     

    Uniflair 

    Activité IT 

    CA 2010 estimé  80 millions €

    3m

    3m

    3m

    3m

     

     

     

     

    Vizelia- D5X 

    Activité Buildings
    CA 2010 estimé 8 millions €

    3m

    3m

    3m

    3m

     

     

     

     

    Lee Technologies 

    Activité IT
    CA 2010 140 millions $

     

    3m

    3m

    3m

    3m

     

     

     

    Summit Energy 

    Activité Buildings 
    CA 2011 estimé
      65 millions $

     

    3m

    3m

    3m

    3m

     

     

     

    Digilink

    Activité Power
    CA 2010 ~25 million €

     

     

    4m

    3m

    3m

    3m

    -1m

     

    APW President 

    Activité IT
    CA annuel au 31/10/10 de 18 millions €

     

     

    4m

    3m

    3m

    3m

    -1m

     

    Luminous

    Activité IT

    CA annuel au 31/3/11 de  ~170 millions €

     

     

    4m

    3m

    3m

    3m

    -1m

     

    Steck Group

    Activité Power

    CA 2011 estimé 80 millions €

     

     

    2m

    3m

    3m

    3m

    1m

     

    Telvent

    Activité Energy

    CA 2010 753 millions €

    1m

    3m

    3m

    3m

    2m

    Leader & Harvest

    Activité Industry
    CA 2011 estimé 150 millions $

     

     

     

    3m

    3m

    3m

    3m

     

    9,2% de NVC Lighting

     

     

     

    EM

    EM

    EM

    EM

    EM

    EM

    EM: Consolidé selon la méthode de mise en équivalence (droits au bénéfice et perte des associés)

    Annexes – Résultat par activité

    En millions d’euros

    2010

    publié

    2010

    Comparable**

    2011

    CA

    19 580

    20 228

    22 387

    Power

    7 755

    7 755

    8 297

    Infrastructure

    3 693

    4 341

    4 897

    Industry

    3 984

    3 984

    4 404

    IT

    2 746

    2 746

    3 237

    Buildings

    1 402

    1 402

    1 552

    Coûts centraux

    -

    -

    -

    EBITA avant coûts d’acquisition et d’intégration

    2 962

    2 971

    3 178

    Power

    1 660

    1 660

    1 716

    Infrastructure

    447

    456

    515

    Industry

    701

    701

    766

    IT

    453

    453

    507

    Buildings

    138

    138

    134

    Coûts centraux

    (437)

    (437)

    (460)

    En % du CA

    15,1%

    14,7%

    14,2%

    Power

    21,4%

    21,4%

    20,7%

    Infrastructure

    12,1%

    10,5%

    10,5%

    Industry

    17,6%

    17,6%

    17,4%

    IT

    16,5%

    16,5%

    15,7%

    Buildings

    9,8%

    9,8%

    8,6%

    Coûts centraux

    -

    -

    -

    Coûts d’acquisition et d’intégration

    (31)

    (31)

    (99)

    Power

    0

    0

    (2)

    Infrastructure

    0

    0

    (50)

    Industry

    (3)

    (3)

    (5)

    IT

    0

    0

    (10)

    Buildings

    (3)

    (3)

    (8)

    Coûts centraux

    (25)

    (25)

    (24)

    *  Incluant Areva Distribution depuis le 1er janvier 2010

    Annexe – Définition et réconciliation de l’EBITA ajusté

    L’EBITA ajusté est défini comme EBITA + charges de restructuration +/- autres produits et charges d’exploitation. Ces éléments sont retraités pour mieux refléter la performance sous-jacente de la société.

    Réconciliation de l’EBITA ajusté avec l’EBITA publié 2007- 2011 :

    En millions d’euros

    2007

    2008

    2009

    2010

    2010 comparable*

    H1 2011

    2011

    EBITA ajusté

    2 704

    2 910

    2 048

    3 019

    3 033

    1 434

    3 232

    - Autres produits et charges d’exploitation

    (142)

    (137)

    62

    8

    8

    (19)

    (8)

    - Charges de restructuration

    **

    **

    (313)

    (96)

    (101)

    (43)

    (145)

    EBITA

    2 562

    2 773

    1 797

    2 931

    2 940

    1 372

    3 079


    Analyse des “Autres produits et charges d’exploitation” des Charges de restructuration depuis 2007 :

    En millions d’euros

    2007

    2008

    2009

    2010

    2010 comparable*

    H1 2011

    2011

    Autres produits et charges d’exploitation

    (142)

    (137)

    62

    8

    8

    (19)

    (8)

    Charges de restructuration

    (98)

    (164)

    **

    **

    **

    **

    **

    Pertes de valeur des actifs corporels et incorporels

    (40)

    (9)

    (12)

    (34)

    (34)

    0

    0

    Plus/moins-values sur cessions d’actifs

    32

    10

    (6)

    20

    20

    3

    (1)

    Coûts liés aux acquisitions

    ***

    ***

    (26)

    (31)

    (31)

    (41)

    (99)

    Modifications de plans de retraite

    0

    0

    92

    8

    8

    0

    42

    Autres

    (36)

    26

    14

    45

    45

    19

    50

    Charges de restructuration

    (**)

    (**)

    (313)

    (96)

    (101)

    (43)

    (145)


    *  Incluant Areva Distribution depuis le 1er janvier 2010
    **  Les charges de restructuration ont été publiées sous “ Autres produits et charges d’exploitation” de 2005 à 2008 puis séparément à partir de 2009
    *** Avant l’application de la norme IFRS 3 R (depuis 2010 et sur les comptes 2009 retraités), les coûts liés aux acquisitions étaient capitalisés

    Annexe – Historique de l’EBITA ajusté par activité

    En millions d’euros

    2010

    publié

    2010

    Comparable*

    2011

    S1 2010

    Comparable*

    S1 2011

    CA

    19 580

    20 228

    22 387

    9 389

    10 336

    Power

    7 755

    7 755

    8 297

    3 654

    3 936

    Infrastructure

    3 693

    4 341

    4 897

    1 944

    2 029

    Industry

    3 984

    3 984

    4 404

    1 882

    2 227

    IT

    2 746

    2 746

    3 237

    1 255

    1 412

    Buildings

    1 402

    1 402

    1 552

    654

    732

    Coûts centraux

    -

    -

    -

    -

    -

    EBITA ajusté

    3 019

    3 033

    3 232

    1 325

    1 434

    Power

    1 673

    1 673

    1 740

    782

    835

    Infrastructure

    431

    445

    511

    170

    166

    Industry

    744

    744

    781

    353

    438

    IT

    456

    456

    523

    179

    194

    Buildings

    148

    148

    145

    64

    59

    Coûts centraux

    (433)

    (433)

    (468)

    (223)

    (258)

    - Autres produits et charges d’exploitation

    8

    8

    (8)

    (22)

    (19)

    Power

    24

    24

    49

    14

    15

    Infrastructure

    21

    21

    (27)

    0

    (12)

    Industry

    (5)

    (5)

    4

    (7)

    (4)

    IT

    2

    2

    (17)

    3

    (8)

    Buildings

    (4)

    (4)

    (8)

    (2)

    (3)

    Coûts centraux

    (30)

    (30)

    (9)

    (30)

    (7)

    - Charges de restructuration

    (96)

    (101)

    (145)

    (69)

    (43)

    Power

    (37)

    (37)

    (75)

    (27)

    (29)

    Infrastructure

    (5)

    (10)

    (19)

    (11)

    (3)

    Industry

    (41)

    (41)

    (24)

    (24)

    (3)

    IT

    (5)

    (5)

    (9)

    (1)

    (1)

    Buildings

    (9)

    (9)

    (11)

    (5)

    (5)

    Coûts centraux

    1

    1

    (7)

    (1)

    (2)

    EBITA

    2 931

    2 940

    3 079

    1 234

    1 372

    Power

    1 660

    1 660

    1 714

    769

    821

    Infrastructure

    447

    456

    465

    159

    151

    Industry

    698

    698

    761

    322

    431

    IT

    453

    453

    497

    181

    185

    Buildings

    135

    135

    126

    57

    51

    Coûts centraux

    (462)

    (462)

    (484)

    (254)

    (267)


    *  Incluant Areva Distribution depuis le 1er janvier 2010

    Communication Financière :
    Schneider Electric
    Carina Ho
    Contact Presse :
    Schneider Electric
    Véronique Roquet-Montégon
    Contact Presse :
    DGM
    Michel Calzaroni
    Olivier Labesse
    Tél. : +33 (0) 1 41 29 83 29
    Fax : +33 (0) 1 41 29 71 42
    Tél. : +33 (0)1 41 29 70 76
    Fax : +33 (0)1 41 29 88 14
    Tél. : +33 (0)1 40 70 11 89
    Fax : +33 (0)1 40 70 90 46