Sélectionnez votre pays/région dans le menu ou en cliquant sur la carte du monde *
Country Selector Alternate Image


Presse


    Communiqué

    25/10/2012

    Chiffre d’affaires T3 record de 6,1 Mds €, en hausse de 7,1%

    • L’Amérique du Nord et le Reste du Monde continuent à croître
    • Tendances contrastées en Asie-Pacifique, la Chine se stabilise
    • Marchés détériorés en Europe de l’Ouest, notamment en France
    • Croissance organique du Groupe en baisse de 1,9%
    • Forte contribution des acquisitions et effet de change favorable
    • Atteinte de l’objectif annuel de marge EBITA ajusté en bonne voie

    Rueil-Malmaison (France), le 25 octobre 2012 – Schneider Electric publie ce jour un chiffre d’affaires de 6 099 millions d’euros pour le troisième trimestre de l’exercice 2012, soit une hausse de 7,1% par rapport au troisième trimestre 2011. La croissance organique est en baisse de 1,9%, le nombre réduit de jours ouvrés sur la période comptant pour près de 1 point de baisse.

    Le chiffre d’affaires pour les 9 premiers mois de l’exercice 2012 atteint 17 507 millions d’euros, en hausse de 9,2% par rapport à la même période de l’année précédente.

    Le chiffre d’affaires par activité se répartit comme suit :

     

    T3 2012

    9 mois 2012

    En millions d’euros

    CA

    Croissance organique 

    Croissance courante

    CA 

    Croissance organique 

    Croissance courante

    Power

    2 233

    -3 ,3%

    +3,3%

    6 511

    +0,7%

    +6,8%

    Infrastructure

    1 308

    -1,9%

    +11,4%

    3 680

    -1,1%

    +14,9%

    Industry

    1 153

    -2,7%

    +5,8%

    3 372

    -5,1%

    +1,7%

    IT

    971

    +2,8%

    +10,1%

    2 707

    +4,2%

    +18,0%

    Buildings

    434

    -3,1%

    +11,6%

    1 237

    -2,5%

    +10,3%

    Groupe

    6 099

    -1,9%

    +7,1%

    17 507

    -0,6%

    +9,2%


    Jean-Pascal Tricoire, Président du Directoire, commente : « Nous avons réalisé plus de 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires au troisième trimestre. Poursuivant l’intégration des acquisitions récentes, dont Telvent, Leader & Harvest et Luminous, nous sommes en bonne voie pour atteindre un chiffre d’affaires record cette année. Notre croissance organique reflète ce trimestre des tendances contrastées selon les régions, avec une détérioration plus prononcée de certains de nos marchés clés en Europe de l’Ouest, alors que l’on observe une résilience des nouvelles économies et une stabilisation de la Chine.

    Dans cet environnement, nous concentrons nos priorités sur les prix, sur une discipline de coûts et portons une attention continue à l’efficacité de la chaîne logistique. Nous pouvons ainsi confirmer être en bonne voie pour atteindre l’objectif d’une marge EBITA ajusté comprise entre 14% et 15% du chiffre d’affaires pour 2012.

    De plus, nous poursuivons le déploiement des initiatives de croissance de notre programme sur trois ans, Connect. En parallèle, nous continuons à utiliser l’ensemble de nos leviers opérationnels afin de préserver nos marges et notre génération de cash. »

    Croissance organique par activité

    Power (37% du CA au T3) est en baisse de 3,3% à données comparables par rapport à la même période en 2011, due à la fois au ralentissement des produits et des solutions. Les Produits enregistrent une demande solide dans le Reste du Monde, grâce aux investissements publics et à ceux du segment du pétrole et gaz, et à la dynamique soutenue en Amérique du Nord. Cette croissance est cependant impactée par des conditions de marchés faibles en France et dans le Sud de l’Europe, un marché résidentiel en ralentissement en Australie et ceux de la construction et de l’industrie atones en Chine. La tendance est amplifiée par le déstockage de certains distributeurs. Les Solutions sont touchées par la baisse de l’activité de connexion et conversion solaire, qui enregistrait une performance solide, notamment en Italie, France et Thaïlande à la même période en 2011. Les autres solutions de Power ont continué à profiter des investissements dans les segments du pétrole et gaz, des mines et des infrastructures au Moyen Orient, en Amérique du Sud et en Russie.

    Infrastructure (21% du CA au T3) est en baisse de 1,9% à données comparables. Les Produits s’affaiblissent en raison de la baisse des transformateurs et des produits pour la moyenne tension secondaire, reflétant principalement la réduction des investissements privés dans le Sud de l’Europe et en France, une demande plus faible des régies en Chine et des clients en Inde sous contraintes financières. Les Solutions sont en croissance nulle. Les projets d’infrastructures en Russie et les investissements miniers, pétroliers et gaziers en Asie du Sud Est, au Moyen-Orient et en Australie sont en bonne croissance. Cette performance est cependant contrebalancée par la baisse des ventes de sous-stations et d’équipements, en raison d’une demande fragilisée dans le Sud de l’Europe et en Afrique du Nord, d’investissements réduits dans l’énergie solaire, d’une plus grande sélectivité dans les projets, ainsi que des ventes de services plus faibles.

    Industry (19% du CA au T3) connaît une croissance négative de -2,7% à données comparables, une baisse cependant moins accentuée qu’au deuxième trimestre. Alors que la contraction de l’activité manufacturière dans les marchés clés pèse encore sur la performance des Produits de référence du Groupe, les Solutions poursuivent leur croissance à deux chiffres ce trimestre. La tendance robuste des segments des mines et du pétrole et gaz, notamment en Asie-Pacifique, au Brésil, en Amérique du Nord et en Russie, et le succès grandissant des solutions pour les constructeurs de machines dans les nouvelles économies soutiennent l’activité Solutions. Bien que de taille réduite, l’activité Services voit sa croissance s’accélérer, en particulier les services de gestion de l’énergie avec le lancement de la suite logicielle PlantStruxure. Les produits demeurent négatifs dans leur ensemble, impactés par la baisse d’utilisation des capacités industrielles des constructeurs de machines (OEMs) et de l’industrie manufacturière en Europe de l’Ouest, en Chine et au Japon.

    IT (16% du CA au T3) enregistre un nouveau trimestre positif, en hausse de 2,8%, porté par la croissance solide des Produits. Le succès de l’offre Luminous en Inde et la demande de produits d’alimentation sécurisée en Amérique du Nord et en Russie compensent des conditions de marché difficiles en Europe de l’Ouest et le déstockage des distributeurs au Japon. La croissance des Solutions marque une pause ce trimestre, reflétant la prudence des clients pour des investissements dans des nouveaux centres de données, particulièrement au Moyen-Orient, en Amérique du Sud et dans une moindre mesure aux Etats-Unis, ainsi que des opportunités plus rares au Royaume-Uni et en France. Au sein des Solutions, les services poursuivent sur une tendance solide, soutenus par la croissance des services avancés de conception et d’exploitation de centres de données en Amérique du Nord et des services à la base installée en Asie-Pacifique.

    Buildings (7% du CA au T3) connait une baisse de 3,1% à données comparables. Les Solutions sont en légère baisse. La bonne performance des systèmes de sécurité et de solutions d’efficacité énergétique pour les aéroports, les universités et les hôpitaux en Amérique du Nord et au Royaume-Uni a compensé en grande partie le déclin des services, en particulier les services avancés en gestion de l’énergie impactés par les réductions budgétaires gouvernementales au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et dans les pays nordiques. Les ventes de Produits baissent en raison de conditions de marchés difficiles pour les produits de sécurité, alors que la demande pour les produits de gestion du bâtiment reste positive. 

    Les Solutions affichent une croissance organique nulle de 0% sur le trimestre et représentent 38% du chiffre d’affaires.

    Croissance organique par géographie

     

    T3 2012

    9 mois 2012

    En millions d’euros

    CA 

    Croissance organique 

    Croissance courante

    CA 

    Croissance organique 

    Croissance courante

    Europe de l’Ouest

    1 711

    -8%

    -3%

    5 192

    -6%

    -1%

    Asie-Pacifique

    1 707

    -2%

    +8%

    4 751

    -2%

    +12%

    Amérique du Nord

    1 574

    +1%

    +16%

    4 441

    +3%

    +19%

    Reste du Monde

    1 107

    +4%

    +9%

    3 123

    +5%

    +11%

    Groupe

    6 099

    -1,9%

    +7,1%

    17 507

    -0,6%

    +9,2%

    L’Europe de l’Ouest (28% du CA au T3) enregistre une baisse de 8% par rapport à la même période de l’an dernier. L’Espagne et l’Italie baissent à peu près au même rythme que lors des trimestres précédents, alors que la France connait une détérioration générale depuis l’été, en raison d’une dégradation du climat des affaires impactant les décisions d’investissement sur tous les marchés finaux. Le Royaume-Uni passe également en négatif. L’Allemagne est stable. Les pays nordiques continuent à afficher une croissance positive.

    L’Asie-Pacifique (28% du CA au T3) est en baisse de 2%. La Chine poursuit sa tendance négative modérée à un chiffre, par rapport à la même période de l’an dernier, mais confirme sa stabilisation. L’Asie du Sud Est et l’Inde continuent leur croissance, avec des investissements dans les ressources naturelles et une demande pour les centres de données et l’alimentation sécurisée, qui compensent le ralentissement du marché de la construction en Australie et la faiblesse du marché japonais.

    L’Amérique du Nord (26% du CA au T3) enregistre une croissance organique de 1% sur le trimestre. La région a bénéficié de l’amélioration de la tendance du marché de la construction résidentielle aux Etats-Unis et des investissements continus en énergie sécurisée, dans le pétrole et gaz et sur les segments industriels, qui compensent la faiblesse du marché des régies et de certains segments de la construction non-résidentielle, en particulier ceux liés aux dépenses gouvernementales.

    Le Reste du Monde (18% du CA au T3) est en hausse de 4% sur une base comparable. La Russie et l’Arabie Saoudite affichent une croissance solide à deux chiffres grâce aux investissements continus dans les projets d’infrastructure et pour le pétrole et gaz. L’Europe Centrale et l’Amérique du Sud sont en légère croissance alors que l’Afrique est en déclin.

    Le chiffre d’affaires des nouvelles économies, en hausse de 2% à périmètre comparable, représente 41% du CA publié pour le troisième trimestre.

    Périmètre et effet de change

    La contribution nette des acquisitions s’élève à 146 millions d’euros, soit +2,6% de croissance. Cela comprend principalement Telvent (consolidé dans Infrastructure) et Leader & Harvest (consolidé dans Industry).

    L’évolution des taux de change a eu un impact positif de 372 millions d’euros, essentiellement du fait de l’appréciation du dollar américain, du yuan chinois et du dollar australien par rapport à l’euro sur la période.

    Charge exceptionnelle potentielle liée à l’activité Buildings

    L’activité Buildings a fait face à un environnement de marché compliqué ces dernières années étant donné le ralentissement du marché de la construction sur ses pays matures clés, qui impacte sa performance financière. Lors des tests de dépréciation d’actifs à réaliser en fin d’année 2012, le Groupe pourrait être amené à enregistrer une charge exceptionnelle, sans impact sur la trésorerie, pour les actifs de l’activité Buildings. Le montant exact de cette charge reste à confirmer, mais pourrait se situer dans la fourchette de 100 millions d’euros à 200 millions d’euros.

    La politique de dividende du Groupe est basée sur un taux de distribution équivalent à 50% du résultat net. Cependant, le dividende de l’exercice 2012, proposé à l’approbation de la prochaine Assemblée Générale, neutraliserait l’impact de cette charge potentielle sur le résultat net.

    Perspective 2012

    Malgré les incertitudes économiques mondiales, l’évolution du chiffre d’affaires du Groupe reste globalement en ligne avec les scénarios considérés en début d’année 2012, à l’exception d’un ralentissement plus marqué sur une partie de l’Europe de l’Ouest et un rebond de la Chine plus tardif que prévu. Ainsi, Schneider Electric vise désormais une croissance organique annuelle nulle à légèrement négative.

    Le Groupe confirme cependant son objectif d’une marge EBITA ajusté comprise entre 14% et 15% du chiffre d’affaires pour 2012, reflétant les actions positives sur les prix et l’attention continue portée à la productivité et la discipline sur les coûts.


    *******************

    La présentation du chiffre d’affaires T3 est disponible sur le site www.schneider-electric.com

    Les résultats annuels 2012 seront publiés le 21 février 2013.

    A propos de Schneider Electric
    Spécialiste mondial de la gestion de l'énergie, présent dans plus de 100 pays, Schneider Electric offre des solutions intégrées pour de nombreux segments de marchés. Le Groupe bénéficie d’une position de leader sur ceux des Régies et Infrastructures, Industries & Constructeurs de machines, des Bâtiments non-résidentiels, des Centres de données et Réseaux ainsi que du Résidentiel. Mobilisés pour rendre l’énergie sûre, fiable, efficace, productive et propre, ses plus de 130 000 collaborateurs réalisent 22,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2011 en s’engageant auprès des individus et des organisations afin de les aider à tirer le meilleur de leur énergie.
    www.schneider-electric.com

    Avertissement
    Ce communiqué contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations, établies sur la base des estimations actuelles de la Direction Générale du Groupe, restent subordonnées à de nombreux facteurs et incertitudes qui pourraient conduire à ce que les chiffres qui seront constatés diffèrent significativement de ceux présentés à titre prévisionnel. Pour une description plus détaillée de ces risques et incertitudes, il convient notamment de se référer au document de référence annuel de Schneider Electric (section « Facteurs de risques », disponible sur www.schneider-electric.com). Schneider Electric ne s'engage en aucune façon à publier une mise à jour ou une révision de ces prévisions.

    Annexe – Répartition du chiffre d’affaires par activité

    Chiffre d’affaires troisième trimestre 2012 :

     

    En millions d’euros

     

    CA
    T3 2012

    Croissance Organique

    Effet de périmètre

    Effet de change

    Croissance courante

    Power

    2 233

    -3,3%

    -0,1%

    +6,7%

    +3,3%

    Infrastructure

    1 308

    -1,9%

    +9,3%

    +4,0%

    +11,4%

    Industry

    1 153

    -2,7%

    +2,2%

    +6,3%

    +5,8%

    IT

    971

    +2,8%

    -0,5%

    +7,8%

    +10,1%

    Buildings

    434

    -3,1%

    +5,4%

    +9,3%

    +11,6%

    Groupe

    6 099

    -1,9%

    +2,6%

    +6,4%

    +7,1%

    Chiffre d’affaires 9-mois 2012 :

     

    En millions d’euros

     

    CA
     9 mois 2012

    Croissance Organique

    Effet de périmètre

    Effet de change

    Croissance courante

    Power

    6 511

    +0,7%

    +0,7%

    +5,4%

    +6,8%

    Infrastructure

    3 680

     -1,1%

    +13,1%

    +2,9%

    +14,9%

    Industry

    3 372

     -5,1%

    +2,1%

    +4,7%

    +1,7%

    IT

    2 707

    +4,2%

    +7,0%

    +6,8%

    +18,0%

    Buildings

    1 237

     -2,5%

    +6,1%

    +6,7%

    +10,3%

    Groupe

    17 507

    -0,6%

    +4,7%

    +5,1%

    +9,2%


    Annexe – Impact de consolidation sur CA et EBITA

    En nombre de mois

     

    2011

    T1

     

    T2

     

    T3

     

    T4

    2012

    T1

     

    T2

     

    T3

     

    T4

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lee Technologies 

    Activité IT
    CA 2010 140 millions d’$

     

    3m

    3m

    3m

    3m

     

     

     

    Summit Energy 

    Activité Buildings 
    CA estimé 2011  65 millions d’$

     

    3m

    3m

    3m

    3m

     

     

     

    Digilink

    Activité Power
    CA 2010  ~25 millions d’€

     

     

    4m

    3m

    3m

    3m

    -1m

     

    APW President 

    Activité IT
    CA annuel 31/10/10  18 millions d’€

     

     

    4m

    3m

    3m

    3m

    -1m

     

    Luminous

    Activité IT
    CA annuel 31/3/11 ~170 millions d’€

     

     

    4m

    3m

    3m

    3m

    -1m

     

    Steck Group

    Activité Power

    CA estimé 2011  80 millions d’€

     

     

    2m

    3m

    3m

    3m

    1m

     

    Telvent

    Activité Infrastructure

    CA 2010  753 millions d’€

    1m

    3m

    3m

    3m

    2m

    Leader & Harvest

    Activité Industry
    CA estimé 2011  150 millions d’$

     

     

     

    3m

    3m

    3m

    3m

     

    M&C Energy

    Activité Buildings
    CA estimé 30/6/12 35 millions d’£

     

     

     

     

     

    3m

    3m

    Communication Financière :
    Schneider Electric
    Carina Ho
    Contact Presse :
    Schneider Electric
    Véronique Roquet-Montégon
    Contact Presse :
    DGM
    Michel Calzaroni
    Olivier Labesse
    Tél. : +33 (0) 1 41 29 83 29
    Fax : +33 (0) 1 41 29 71 42
    Tél. : +33 (0)1 41 29 70 76
    Fax : +33 (0)1 41 29 88 14
    Tél. : +33 (0)1 40 70 11 89
    Fax : +33 (0)1 40 70 90 46