Sélectionnez votre pays/région dans le menu ou en cliquant sur la carte du monde *
Country Selector Alternate Image


Presse


    Communiqué

    07/11/2013

    La performance développement durable de Schneider Electric repart à la hausse au T3 2013 malgré des résultats contrastés

    • Base de la Pyramide : accès à l’énergie pour plus de 630 000 foyers depuis 2012 et plus de 28 000 personnes formées aux métiers de l’énergie 
    • D’importants progrès déjà accomplis sur le nouvel indicateur formation du Groupe 
    • Une performance mitigée des indicateurs Planet, « Croissance verte » et « Fournisseurs » 

    Rueil-Malmaison (France), le 7 Novembre 2013 - Schneider Electric publie ce jour ses résultats extra-financiers du troisième trimestre 2013. Grâce au Baromètre Planète & Société, Schneider Electric se fixe des objectifs ambitieux et mesure ses résultats liés au développement durable sur une période de trois ans à travers 14 indicateurs mis à jour chaque trimestre. Avec une note de 6,38/10, le Baromètre est en hausse au troisième trimestre 2013 et dépassera les objectifs de fin d’année fixés à 5,5/10.

    Les résultats extra-financiers par indicateurs se décomposent comme suit :

    Baromètre Planète & Société

    Début 2012

    Résultats T2 2013

    Résultats T3 2013

    Objectifs 2014

    Indicateurs Planet

     

     

     

     

    Carbone1

    10% de réduction des émissions de CO2 dans les transports

    -

    29%

    27,2%

    10%

    Produits & Solutions

    75% de notre chiffre d’affaires produits réalisés avec Green Premium

    63%

    67,3%

    63,3%

    75%

    Energie

    10% d’économies d’énergie

    -

    7,4%

    7,3%

    10%

    Indicateurs Profit

     

     

     

     

    Croissance verte

    +7 pts de croissance avec des partenaires « EcoXpert » par rapport à celle du Groupe

    -

    -0,25 pt

    -1,47 pt

    7 pts

    Accès à l'énergie

    1 million de foyers de la Base de la Pyramide connectés

    0

    514 266

    638 210

    1 000 000

    Fournisseurs

    90% de nos fournisseurs recommandés sont en ligne avec l’ISO 26000

    0

    12,4%

    14,8%

    90%

    Notation

    3 indices éthiques boursiers majeurs choisissent Schneider Electric

    3

    3

    3

    3

    Bonnes pratiques

    300 sites reconnus « Great place to work – Cool site »

    0

    116

    157

    300

    Indicateurs People

     

     

     

     

    Sécurité

    30% de réduction du « Medical Incident Rate » (MIR)

    -

    43%

    45%

    30%

    Engagement2

    70% de résultat de notre « Employee Engagement Index »

    -

    57%

    57%

    70%

    Diversité

    30% de femmes dans notre pool de talents (~ 2.500 personnes)

    23%

    26%

    26%

    30%

    Formation

    1 jour de formation par an pour chaque salarié

    -

    19%

    33%

    100%

    Accès à l'énergie

    30 000 personnes du BoP formées aux métiers de l’énergie

    0

    21 864

    28 420

    30 000

    Communautés

    300 missions réalisées via l’ONG « Schneider Electric Teachers »

    0

    95

    168

    300

    Note composite globale (sur 10)

    1A l’exception des résultats annuels, cet indicateur reporte avec un trimestre de décalage : en Tn, le résultat reporté est celui du Tn-1.

    ² A partir de 2013, l’Employee Engagement Index devient semi-annuel (aux T2 et T4).

    3 Objectif 2013 : 5,5.

    3

    6,09

    6,383

    8

    Michel Crochon, Directeur général Stratégie de Schneider Electric, commente : « La progression de la note du Baromètre Planète & Société au troisième trimestre 2013 est encourageante, même si elle ne doit pas masquer des résultats contrastés. Cette performance globale rend en effet compte de réalités différentes et dont on ne voit souvent les résultats qu’à moyen ou long terme. C’est notamment le cas de notre indicateur d’engagement des collaborateurs, sur lequel nous mettons l’accent ce trimestre. L’’Employee Engagement Index’ souligne combien la performance d’une entreprise est liée à l’implication de ses collaborateurs, et combien il est utile de mesurer leur engagement de manière à la fois fine et régulière.»

    Au troisième trimestre 2013, six indicateurs augmentent de manière significative ou se stabilisent à d’excellents niveaux :

    • le programme d’accès à l’énergie : sur le volet solutions et business model, avec 124 000 personnes supplémentaires connectées grâce aux solutions de Schneider Electric en 3 mois ; sur le volet formation de la Base de la Pyramide aux métiers de l’énergie en très forte progression, avec 28 420 personnes formées depuis début 2012 ;
    • Schneider Electric intègre trois indices éthiques boursiers majeurs. Le Groupe est la seule entreprise française du CAC 40 dans les deux indices du CDP, le CPLI et le CDLI ; Schneider Electric est également leader de son secteur industriel dans l’indice du Dow Jones Sustainability Index World & Europe ;
    • les économies de CO2 dans les transports passent de 29% à 27,2%, mais reste largement au-dessus de l’objectif 2014 de 10% ;
    • l’ONG « Schneider Electric Teachers » a réalisé sa 100ème mission sur le terrain au début de l’été, et atteint les 168 missions en cumulé depuis 2012 ;
    • des économies d’énergie sur les principaux sites du Groupe à hauteur de 7,3% par rapport à 2011 ;
    • L’indicateur MIR (Medical Incident Rate), reflétant la sécurité des collaborateurs montre une progression de deux points par rapport au deuxième trimestre, soit 45% de baisse des incidents au travail par rapport à janvier 2012.

    Trois indicateurs réclament une attention particulière pour l’atteinte de leurs objectifs annuels :

    • la journée de formation par an et par collaborateur, qui effectue un bond à 33% de salariés formés au sein du Groupe soit +14 points par rapport au deuxième trimestre, restant toutefois en deçà des objectifs annuels fixés ;
    • la performance de l’indicateur des EcoXperts (1,47 point de croissance en dessous de celle du Groupe) ;
    • l’indicateur Fournisseurs mesurant le pourcentage de nos fournisseurs recommandés impliqués dans une démarche suivant l’ISO 26000, à 14,8% (+2,4 points par rapport à T2).

    > Pour plus d’information, se reporter à la section « Résultats en détails par famille d’indicateurs ».

    Focus sur L’engagement des collaborateurs

    Pour mesurer l’engagement des collaborateurs, Schneider Electric a mis en place dès 2010 une méthodologie unique (affinée en 2012) basée sur 14 questions envoyées à l’enseble des 140 000 collaborateurs du Groupe deux fois par an. Cette enquête, « One Voice », garantit l’anonymat des réponses Elle permet de mesurer quatre dimensions :

    • le niveau d’engagement des collaborateurs, sur la base de l’Employee Engagement Index conçu par le cabinet Aon Hewitt et utilisé dans de nombreuses entreprises. Cet index est composé de six questions permettant d’évaluer l’avis des collaborateurs sur l’entreprise, leur inclinaison à rester et leur volonté de se dépasser dans leur travail ;
    • les six leviers d’engagement retenus par Schneider Electric : la vision, l’Empowerment, le développement, l’inclusion, la collaboration et l’équilibre vie privée – vie professionnelle
    • la recommandation de Schneider Electric par ses collaborateurs auprès de leur entourage,
    • la mesure du nombre des collaborateurs ayant connaissance de plans d’action liés à l’engagement dans leur entité.

    Les résultats sont communiqués deux fois par an, simultanément à la direction générale et à tous les collaborateurs. De plus, les 2500 managers ayant au moins 20 personnes dans leurs équipes reçoivent un rapport spécifique. Ce dispositif permet d’instaurer une approche managériale de l’engagement, basé sur le dialogue entre les équipes, mais aussi une mesure régulière plus à même de refléter les changements d’environnement fréquents.

    Un engagement dynamique et reconnu

    • Schneider Electric apporte une nouvelle fois son soutien au Solar Decathlon, compétition internationale appelant des étudiants du monde entier à penser puis construire la maison la plus économe possible en énergie et alimentée par des panneaux solaires. Le Groupe apporte son soutien en approvisionnant les équipes en produits d’automatisation, de connexion, mais aussi en ingénierie. Ce trimestre a vu la première édition chinoise qui s’est tenue à Datong du 2 au 11 août. Schneider Electric était l'un des trois partenaires internationaux de la première édition du Solar Decathlon Chine qui a réunit plus de 600 étudiants dont 56% issus d’universités chinoises. Le Groupe a également soutenu les trois meilleures équipes de la compétition : l'université de Wollongong, Australie (1ère), la South China University of Technology, Chine (2ème) et la Chalmers University of Technology, Suède (3ème). Le Groupe était également sponsor cette année de l’édition américaine qui s’est déroulée à Irvin (Californie, États-Unis) du 3 au 13 octobre 2013. Schneider Electric a ainsi soutenu 10 des 20 équipes participantes en leur fournissant des produits de gestion de l'énergie dédiées aux bâtiments. Le Groupe fournit également la technologie et les services d'ingénierie nécessaires à la mise en œuvre d'une solution opérationnelle de micro-réseau.
    • Le 20 septembre, Schneider Electric s’est vu attribuer la 12ème place du classement PAP50 2013. Cette étude, menée tous les trois ans par les ONG WWF et Riposte Verte, évalue la politique papier de 50 grandes entreprises françaises. Après une 33ème place en 2010, cette progression reconnait les choix et les actions menés par le Groupe. Schneider Electric travaille déjà sur de nouveaux projets pour rendre sa consommation de papier encore plus responsable.
    • Lors de la soirée du Grand Prix Stratégies du Design le 2 octobre 2013, Schneider Electric a reçu, pour sa lampe portable solaire à LED Mobiya TS 120, le prix du « Design Produit » se voyant récompensé dans la catégorie Produits Légers. Cette lampe a été développée dans le cadre du pilier Innovation du programme BipBop, dont l’objectif est de concevoir et de distribuer des solutions et des modèles économiques durables, pour un accès à l’énergie adapté aux besoins particuliers des populations à la base de la pyramide. Cette nouvelle lampe solaire à LED enrichit la gamme des produits d’éclairage existante, et combine éclairage et recharge de téléphone mobile par port USB quelque soit le lieu ou le moment de la journée. Mobiya TS120 dispose de panneaux photovoltaïques permettant sa recharge. Robuste, elle est parfaitement adaptée aux populations qui n’ont pas accès à une énergie propre, sûr et durable.
    • Le 25 octobre, Schneider Electric participait à la 7ème édition du World Forum de Lille. Cet événement annuel qui réunit pour trois jours les acteurs d’une « économie responsable » a notamment vu la présentation du Master Plan « Troisième Révolution Industrielle » de la région Nord-Pas-de-Calais par Jeremy Rifkin, autour de l’ouvrage du même nom. Guy Dufraisse, Président de Schneider Electric France a participé au débat sur l’impératif de l’efficacité énergétique.
    • Du 1er au 20 octobre, le Fondation Schneider Electric a organisé la visite en France de 16 étudiants sud-africains issus de milieux défavorisés scolarisés au centre de formation F’SASEC. Depuis 2011, Schneider Electric Afrique du Sud et la Fondation Schneider Electric soutiennent ce centre de formation, en partenariat avec le ministère français de l’Education Nationale. Pendant la durée de leur séjour, les étudiants ont pu visiter différents sites du Groupe, son siège à Rueil-Malmaison mais aussi à Grenoble, Valence et Tournon.
    • Le fonds d’impact-investing Schneider Electric Energy Access a clôturé trois nouveaux investissements au troisième trimestre, renforçant ainsi son soutien à un développement durable en Afrique via l’accès à l’énergie.
       
      • One Degree Solar, une entreprise qui conçoit, fabrique et distribue des produits solaires, qui améliorent l’accès à l’énergie, à la communication et à l’information dans les communautés hors réseau en Afrique. La BrightBox, un kit solaire facile à utiliser, permet d’alimenter des lampes, des téléphones, des radios et autres appareils USB ;
      • Fenix International, une entreprise sociale qui propose des solutions d’accès à l’énergie. Son produit, le ReadySet, est une solution individuelle clés en main, qui vise les micro-entrepreneurs des régions mal desservies par le réseau électrique ;
      • Nova Lumos, qui déploie des systèmes de production d’électricité solaire décentralisée. En partenariat avec des opérateurs télécom, Nova Lumos propose un système de prépaiement via l’abonnement téléphonique des usagers pour des services liés à l’énergie.

    Les résultats en détail par famille d’indicateurs

    Planet, visant à mesurer la performance environnementale de Schneider Electric

    Cette famille d’indicateurs affiche une bonne performance d’ensemble, en particulier les indicateurs Carbone et Energie. L’indicateur Produits & Solutions est en baisse par rapport au trimestre dernier.

    > Depuis 2011, les émissions de CO2 liées au transport ont été réduites de 27%. Une performance qui reste bien supérieure à l’objectif de 10% à trois ans, bien qu’en baisse de 2 points rapport au dernier trimestre. Cette baisse s’explique par les retraitements des données effectués par nos différents fournisseurs, mais également par un mix géographique d’acheminement des produits défavorable du point de vue de l’empreinte carbone. En parallèle, deux programmes d’e-learning sur le CO2 ont été suivis par plus de 500 collaborateurs afin de continuer la sensibilisation des équipes à la prise en compte des émissions de gaz à effet de serre dans leurs choix de transport.

    > L’indicateur Produits et Solutions est en baisse ce trimestre, passant de 67,3% le trimestre dernier à 63,3% du chiffre d’affaires réalisé avec des produits Green Premium. Le résultat intègre la liste de substances préoccupantes REACH publiée en décembre 2012. La nouvelle liste, publiée en juin 2013, est en cours d’examen en interne et auprès des fournisseurs. La non-prise en compte de l’ensemble de ces nouvelles substances explique en partie la baisse de l’indicateur, tout comme l’intégration du chiffre d’affaires 2012 au dénominateur, qui grève mathématiquement l’indicateur. La situation devrait se normaliser en fin d’année.

    > L’indicateur Energie stagne ce trimestre (7,3% d’économies d’énergie contre 7,4% au deuxième trimestre). Cette stagnation s’explique par l’entrée dans le périmètre de nouveaux sites industriels et logistiques jusqu’ici hors scope car peu énergivores. Ces sites débutent donc le déploiement des outils de pilotage StruxureWare™ Energy Operations et StruxureWare™ Ressource Advisor.

    Profit, mesurant la capacité de Schneider Electric à proposer une offre de produits et services à faible impact environnemental tout en assurant une croissance économique soutenue et responsable

    Cette famille d’indicateurs affiche une performance d’ensemble mitigée, avec de très bons résultats pour les indicateurs d’Accès à l’énergie et un résultat négatif pour les EcoXperts.

    > La croissance des ventes réalisées au travers des EcoXperts est de 1,47 point en dessous de la croissance du Groupe au T3 2013. La performance de l’indicateur est toujours affectée par les résultats des pays du sud de l’Europe touchés par la crise économique, mais aussi par la bonne croissance organique du Groupe aux Etats-Unis, où les EcoExperts ne sont qu’en phase de démarrage.

    > L’indicateur Accès à l’énergie affiche une performance en progrès continu avec 638 210 foyers de la Base de la Pyramide connectés à l’électricité grâce aux solutions BipBop de Schneider Electric. A l’approche de la fin 2013, cet indicateur est en bonne voie par rapport à l’objectif à fin 2014 du million de foyers connectés. Les filiales Luminous en Inde et Conlog en Afrique du Sud sont les plus contributives en termes de nombre de foyers connectés.

    > L’indicateur Fournisseurs, qui a démarré au dernier trimestre de 2012, s’élève à 14,8% des fournisseurs « recommandés » impliqués dans une démarche de progrès suivant l’ISO 26000. Beaucoup d’évaluations ont été lancées au troisième trimestre, ce qui devrait avoir un effet positif sur les résultats de fin d’année.

    > Schneider Electric est présent dans trois indices boursiers majeurs. En septembre 2013, le Groupe s’est vu à nouveau sélectionné par les deux indices DJSI, World et Europe, ainsi que dans le CDP. Ces indices visent à évaluer les performances en matière de développement durable des plus grandes entreprises mondiales afin de donner aux investisseurs des informations extra-financières fiables et comparables. Le Groupe est présent dans le DJSI pour la 10ème année consécutive. Concernant le CDP, indice qui évalue les politiques d’entreprises vis-à-vis du changement climatique, Schneider Electric est sélectionné dans les deux parties de l’indice : le « Climate Performance Leadership Index », qui évalue la performance de la politique des entreprises dans ce domaine. Le Groupe y obtient la note maximale de A. D’autre part, Schneider Electric figure dans le « Climate Disclosure Leadership Index », qui juge de l’exhaustivité et de la transparence, avec le score de 97/100. Cette présence confirme la pertinence de la stratégie du Groupe en matière de développement durable tout en soulignant les pistes d’amélioration à investiguer.

    > L’indicateur « Great place to work – Cool site » comptabilise le nombre de sites Schneider Electric reconnus en interne comme lieux où il fait bon travailler. Au troisième trimestre 2013, 157 sites sont identifiés « Cool sites » dans 38 pays couvrant près de 61 000 collaborateurs. Dans le cadre du programme, d’excellentes initiatives locales sont identifiées partout dans le monde et peuvent être suivies à travers l’outil de collaboration en ligne du Groupe, Spice.

    People, évaluant les principaux engagements de Schneider Electric pour le bien-être de ses collaborateurs et le soutien des communautés des pays où le Groupe est implanté

    Cette famille d’indicateurs affiche une bonne performance d’ensemble, en particulier grâce aux indicateurs Sécurité et Accès à l’énergie.

    > La baisse du Medical Incident Rate se poursuit ce trimestre. Il a été réduit de 45% par rapport à fin 2011. Les mesures de formation, de sensibilisation et de formalisation des procédures continuent à porter leurs fruits. Les priorités en matière de sécurité sur la fin du programme Connect restent la mise en œuvre de certifications OHSAS 18001, les évaluations annuelles de sécurité sur site qui permettent d'identifier et corriger les risques, et le développement d’outils standardisés sur la Sécurité et l’Environnement au sein du Groupe (directives, processus, formations et outils de communication).

    > L’Employee Engagement Index reste inchangé à 57%. L’enquête de satisfaction des collaborateurs, appelée OneVoice, est en effet semestrielle. Les prochains résultats seront donc connus lors des résultats annuels en février 2014. (Voir « Focus sur » page 3)

    > L’indicateur Diversité, à 26% de femmes dans le pool de talents, se maintient toujours à un bon niveau au regard de son objectif de 30% à fin 2014. Les campagnes 2013 de people reviews, permettant notamment d’identifier de nouveaux talents, livreront leurs résultats finaux au quatrième trimestre et fourniront une base d’analyse plus complète pour interpréter le résultat.

    > L’indicateur du pourcentage de collaborateurs ayant reçu un jour de formation est mesuré pour la première fois cette année sur les périmètres France, Amérique du Nord et Chine. A fin septembre 2013, 33% des collaborateurs de ces régions ont reçu une formation d’au moins une journée depuis le début de l’année. C’est une très forte progression par rapport au trimestre dernier (19%). Outre les formations en e-learning à disposition en libre accès via le nouvel outil My Learning Link, des communications ciblées ont été réalisées à destination des managers. Des événements collectifs tel que des « déjeuner formation » ont été organisés pour partager certains modules de formation à plusieurs et échanger ensuite sur le ressenti de chacun. Cet indicateur permet au Groupe de passer d’une vision de la formation en moyenne (21h de formation/collaborateur/an en 2012), à une vision individualisée.

    > L’indicateur formation du programme d’Accès à l’énergie connaît une fois de plus une très forte hausse au troisième trimestre 2013, avec un total de 28 420 personnes de la Base de la Pyramide formées aux métiers de l’énergie. Alors qu’il reste encore cinq trimestres pour atteindre l’objectif de 30 000 personnes, les résultats de ce trimestre permettent d’affirmer que la cible sera atteinte. Ce trimestre, la performance est notamment due aux bons résultats de l’Inde (2 000), du Brésil (2 976) et de la Colombie (1 002). En cumul depuis 2009, ce sont plus de 40 000 personnes qui ont été formées aux métiers de l’énergie dans une vingtaine de pays.

    > L’indicateur Communautés affiche 168 missions réalisées avec l’ONG Schneider Electric Teachers. Des missions collectives ont notamment été réalisées en Inde. Compte tenu des prévisions pour la fin 2013, la barre des 200 missions devrait être franchie.

    *******************

    La présentation des résultats extra-financiers du troisième trimestre 2013 est disponible sur le site www.schneider-electric.com/isr/ww/fr

    A propos de Schneider Electric
    Spécialiste mondial de la gestion de l'énergie, présent dans plus de 100 pays, Schneider Electric offre des solutions intégrées pour de nombreux segments de marchés. Le Groupe bénéficie d’une position de leader sur ceux des Régies et Infrastructures, Industries & Constructeurs de machines, des Bâtiments non-résidentiels, des Centres de données et Réseaux ainsi que du Résidentiel. Mobilisés pour rendre l’énergie sûre, fiable, efficace, productive et propre, ses plus de 140 000 collaborateurs réalisent 24 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2012 en s’engageant auprès des individus et des organisations afin de les aider à tirer le meilleur de leur énergie.
    www.schneider-electric.com

    Relations Presse
    Schneider Electric
    Véronique Roquet-Montégon
    Relations Investisseurs ISR
    Schneider Electric
    Emilienne Lepoutre
    Tél. : +33 (0)1 41 29 70 76
    veronique.roquet-montegon@schneider-electric.com
    Tél. : +33 (0)1 41 39 60 51
    emilienne.lepoutre@schneider-electric.com