Sélectionnez votre pays/région dans le menu ou en cliquant sur la carte du monde *
Country Selector Alternate Image


Presse


    Communiqué

    21/04/2015

    Croissance forte au T1 à +7,8% avec un CA de 6Mds €, Croissance organique proche de la stabilité hors Invensys

    • Buildings & Partner en croissance, Industry quasi-stable hors Invensys
      Infrastructure se stabilise, l’activité IT est impactée par la Russie et un élément exceptionnel en Inde
    • Europe de l’Ouest en stabilisation et faiblesse en Chine, comme attendu
    • Les investissements baissent en Amérique du Nord, mais le marché de la construction demeure favorable
    • La performance d’Invensys est impactée par le changement de date de clôture de l’exercice fiscal. La réalisation des synergies est en bonne voie
    • Objectifs annuels 2015 confirmés

    Rueil-Malmaison (France), le 21 avril 2015 – Schneider Electric publie ce jour un chiffre d’affaires de 5 996 millions d’euros pour le premier trimestre 2015, en hausse de +7,8% et quasi-stable en croissance organique hors Invensys.

    Le chiffre d’affaires par activité se répartit comme suit :

    En million d’euros

    T1 2015

    Chiffre d’affaires

    Croissance organique

    Croissance organique hors Invensys

    Croissance publiée

    Buildings & Partner

    2 701

    +0,3%

    +0,4%

    +11,5%

    Industry

    1 371

    -6,5%

    -0,3%

    +2,6%

    Infrastructure

    1 149

    +0,1%

    +0,1%

    +5,5%

    IT

    775

    -4,4%

    -4,4%

    +8,2%

    Total

    5 996

    -2,0%

    -0,5%

    +7,8%

    Jean-Pascal Tricoire, Président Directeur Général, commente: « Nous réalisons au premier trimestre une croissance de 7,8% du chiffre d’affaires sur une base publiée. La croissance organique est proche de la stabilité hors Invensys, pénalisé par une base de comparaison exceptionnellement élevée due au changement de date de clôture de l’exercice fiscal 2014.
    La performance du premier trimestre est dans l’ensemble en ligne avec nos attentes. Nous confirmons donc nos objectifs pour l’année 2015. Nous allons continuer à nous concentrer sur la réalisation de notre nouveau programme d’entreprise, Schneider is On, pour générer croissance, efficacité et cash.
    »

    Croissance organique par activité

    Buildings & Partner (45% du CA T1) est en hausse de +0,3% à périmètre et taux de change constants. L’Europe de l’Ouest est stable. La France, l’Espagne et le Royaume-Uni sont en croissance et compensent la baisse en Allemagne et en Suisse qui ont souffert de bases de comparaison défavorables. L’Amérique du Nord est stable. Les Etats-Unis connaissent des tendances contrastées avec un marché de la construction toujours favorable, alors que l’activité projets est impactée par la baisse des investissements, notamment dans le secteur pétrolier. Le Mexique enregistre une croissance positive. L’Asie-Pacifique est en baisse en raison de la faiblesse du marché de la construction et d’une base de comparaison défavorable en Chine alors que l’Australie et l’Inde poursuivent leur croissance. Le Reste du Monde est en hausse, porté par le Moyen-Orient, l’Amérique du Sud, les nouvelles économies de l’Europe Centrale et l’Afrique.

    Industry (23% du CA T1) est en baisse organique de -6,5%. Hors Invensys, l’activité Industry est quasi-stable avec la croissance continue de l’Espagne et l’Italie grâce à la demande soutenue des fabricants de machines pour l’export, alors que l’Allemagne est en baisse. L’Amérique du Nord connait une légère baisse en raison d’investissements plus limités dans le pétrole & gaz et une demande plus faible des fabricants de machines pour l’export. L’Asie-Pacifique est contrastée avec le Japon et l’Asie de l’Est en croissance, tandis que la Chine est en baisse comme attendu. Le Reste du Monde réalise une bonne performance.

    Invensys affiche une baisse au premier trimestre 2015, principalement en raison d’un impact double mécanique provenant du changement de date de clôture de son exercice fiscal, qui est passé de mars à décembre. D’une part, le niveau élevé du chiffre d’affaires réalisé au T1 2014 s’explique par un exercice fiscal d’Invensys se clôturant à fin mars. De plus, le début du T1 2015 est impacté par le chiffre d’affaires élevé du quatrième trimestre 2014, en ligne avec la saisonnalité habituelle de Schneider Electric. L’impact double de ces clôtures est estimé aux environs de 80 millions d’euros et devrait graduellement s’atténuer au cours de l’année. Concernant les activités d’Invensys, Field Device est en baisse en raison du ralentissement dans le pétrole & gaz, alors qu’Eurotherm réalise une bonne performance. Le premier trimestre est également impacté par l’échelonnement du projet nucléaire chinois. La réalisation des synergies 2015 est en bonne voie.

    Infrastructure (19% du CA T1) est organiquement stable à +0,1%, avec une croissance dans la plupart des régions. L’Europe de l’Ouest renoue avec la croissance ce trimestre, grâce à des bases de comparaison favorables en France et en Allemagne et à l’amélioration de l’Espagne. L’Asie-Pacifique est en hausse, principalement en raison de la croissance des régies électriques et des infrastructures en Chine et en Inde qui compense largement la baisse de l’Australie. L’Amérique du Nord continue de croître, notamment grâce à la réalisation de projets au Canada. Le Reste du Monde est en baisse ce trimestre, essentiellement en raison de la Russie et d’une base de comparaison défavorable en Afrique. Les Services poursuivent leur croissance.

    IT (13% du CA T1) connaît une baisse de -4,4% à données comparables par rapport à la même période de l’an dernier. L’activité est essentiellement impactée par des éléments exceptionnels en Inde et une demande faible en Russie. La performance de l’Inde est pénalisée par le changement des termes de paiement et des ajustements de stocks de distributeurs pour mieux s’adapter à la saisonnalité de la demande. Cependant les tendances de fond de l’activité demeurent saines. L’Europe de l’Ouest est en croissance, avec un marché actif pour les investissements en informatique. L’activité est en hausse aux Etats-Unis grâce à la demande continue des centres de données. Les Services poursuivent leur croissance.

    Les Produits sont en baisse de -3% ce trimestre, les Solutions reculent de -1% en organique et représentent 42% du chiffre d’affaires. Le premier trimestre est généralement la période la plus faible en terme de chiffre d’affaires sur l’année pour le Groupe.

    Croissance organique par géographie

    En millions d’euros

    T1 2015

    Chiffre d’affaires

    Croissance organique

    Croissance organique hors Invensys

    Croissance publiée

    Europe de l’Ouest

    1 659

    0%

    +1%

    +2%

    Asie-Pacifique

    1 665

    -5%

    -2%

    +10%

    Amérique du Nord

    1 620

    -1%

    -1%

    +18%

    Reste du Monde

    1 052

    -2%

    0%

    0%

    Total

    5 996

    -2,0%

    -0,5%

    +7,8%

    Les commentaires ci-après décrivent la performance du Groupe hors Invensys.

    L’Europe de l’Ouest (28% du CA T1) est en hausse de +1% hors Invensys. La France est positive grâce à une bonne exécution dans un marché toujours difficile. L’Espagne est en croissance, bénéficiant de la demande des clients exportateurs. L’Italie est en hausse grâce à la demande des constructeurs de machines pour l’export. Le Royaume-Uni réalise une bonne performance. La Suisse est en baisse en raison d’une base de comparaison défavorable et d’une demande plus faible suite à la soudaine appréciation de sa monnaie par rapport à l’euro. L’Allemagne recule en raison d’une base de comparaison défavorable et d’une activité industrielle légèrement plus faible en ce début d’année.

    L’Asie-Pacifique (28% du CA T1) est en baisse de -2% hors Invensys, principalement en raison de la faiblesse continue et attendue du marché chinois de la construction, du marché atone des constructeurs de machines et d’une base de comparaison défavorable. L’Inde réalise une bonne performance mais subit l’ajustement exceptionnel de stock des distributeurs de Luminous. L’Australie est en légère croissance, grâce à un bon marché de la construction. Le reste de la région présente des tendances contrastées, la Corée du Sud bénéficiant de la réalisation de projets pour l’export et l’Asie du Sud-est étant toujours en difficulté.

    L’Amérique du Nord (27% du CA T1) affiche une baisse organique de -1% ce trimestre suivant un solide quatrième trimestre 2014. Les Etats-Unis sont en baisse, pénalisés par des investissements plus faibles, notamment en pétrole & gaz, tandis que le marché de la construction demeure favorable. Le Mexique est en croissance dans un contexte d’amélioration du marché de la construction.

    Le Reste du Monde (17% du CA T1) est stable en croissance organique hors Invensys. Le Moyen-Orient est en hausse grâce à la demande en Arabie Saoudite et dans les Emirats Arabes Unis. La tendance sous-jacente du marché russe est faible. L’Afrique est en baisse en raison d’une base de comparaison défavorable. L’Amérique du Sud réalise une bonne performance dans un environnement compliqué.

    Le chiffre d’affaires des pays matures est stable tandis que les nouvelles économies enregistrent une baisse organique de -1% et représentent 42% du chiffre d’affaires du premier trimestre 2015.

    Périmètre¹ et effet de change

    La contribution nette des acquisitions sur le chiffre d’affaires s’élève à 17 millions d’euros soit +0,3% de croissance, principalement grâce à Günsan Elektrik (activité Buildings & Partner, Turquie), et à quelques acquisitions et cessions mineures dans d’autres activités.

    L’évolution des taux de change a un impact positif de 536 millions d’euros, soit +9,5%, essentiellement du fait de l’appréciation du dollar américain et du yuan chinois par rapport à l’euro sur la période. Sur la base des taux actuels, l’impact favorable des devises sur le chiffre d’affaires 2015 est estimé à environ 2 milliards d’euros. Dans un environnement de taux de change volatiles, le Groupe continue à attendre un impact limité sur le taux de marge d’EBITA ajusté 2015.

    Objectifs 2015

    La performance du premier trimestre est globalement en ligne avec les attentes, avec une stabilisation en Europe de l’Ouest, un marché de la construction favorable en Amérique du Nord et la faiblesse de la Chine. Malgré un premier trimestre impacté par le changement de la date de clôture de son exercice fiscal, Invensys devrait contribuer à la performance du Groupe sur l’année.

    Dans ce contexte, le Groupe confirme ses objectifs pour 2015:

    • une croissance organique modérée à un chiffre (low single digit) pour le chiffre d'affaires
    • une marge d’EBITA ajusté comprise entre 14,0 et 14,5%, en faisant l’hypothèse qu’il n’y ait pas d’effet devise défavorable

    ____________________________

    ¹ Les changements de périmètre de consolidation incluent également certains reclassements mineurs d’offres entre les activités

    *******************

    La présentation du chiffre d’affaires du premier trimestre 2015 est disponible sur www.schneider-electric.com/finance/fr

    Les résultats semestriels et le chiffre d’affaires du second trimestre seront publiés le 29 juillet 2015.

    A propos de Schneider Electric
    Spécialiste mondial de la gestion de l'énergie et des automatismes, présent dans plus de 100 pays, Schneider Electric offre des solutions intégrées pour de nombreux segments de marchés. Le Groupe bénéficie d’une position de leader sur ceux des Bâtiments résidentiels et non-résidentiels, Industries et Constructeurs de machines, Régies et Infrastructures et des Centres de données et Réseaux. Mobilisés pour rendre l’énergie sûre, fiable, efficace, productive et propre, ses 170 000 collaborateurs réalisent 25 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2014 en s’engageant auprès des individus et des organisations afin de les aider à tirer le meilleur de leur énergie.
    www.schneider-electric.com 

    Annexes – Répartition du chiffre d’affaires par activité


    En millions d’euros

    T1 2015

    Chiffre d’affaires

    Croissance organique


    Croissance organique hors Invensys

    Impact périmètre et consolidation

    Effet de change

    Croissance publiée

    Buildings

    & Partner

    2 701

    +0,3%

    +0,4%

    +0,5%

    +10,7%

    +11,5%

    Industry

    1 371

    -6,5%

    -0,3%

    -0,1%

    +9,2%

    +2,6%

    Infrastructure

    1 149

    +0,1%

    +0,1%

    +0,6%

    +4,8%

    +5,5%

    IT

    775

    -4,4%

    -4,4%

    0,0%

    +12,6%

    +8,2%

    Total

    5 996

    -2,0%

    -0,5%

    +0,3%

    +9,5%

    +7,8%


    Annexes – Répartition du chiffre d’affaires par trimestre d’Invensys

    En millions d’euros

    T1 2014

    T2 2014

    T3 2014

    T4 2014

    T1 2015

    Invensys

    455

    373

    404

    481

    417[1]



    [1] Inclus 53 millions d’euros d’impact positif des devises par rapport au T1 2014

    Annexes – Impact de consolidation sur CA et EBITA

    En nombre de mois

     

    2014

    T1

     

    T2

     

    T3

     

    T4

    2015

    T1

     

    T2

     

    T3

     

    T4

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Invensys
    Activité Industry (+ partiellement activité
     Buildings & Partner)
    CA annuel 30/9/13 de 1 450 millions £ hors division Appliance

    3m

    3m

    3m

    3m

     

     

     

     

    Günsan Elektrik

    Activité Buildings & Partner 
    100 millions TRY (~35 million  €) en 2013

     

     

     

     

    3m

    3m

    3m

    3m

    Relations investisseurs :
    Schneider Electric
    Anthony Song
    Contact  Presse :
    Schneider Electric
    Véronique Roquet-Montégon
    Contact Presse :
    DGM
    Michel Calzaroni
    Olivier Labesse
    Tél. : +33 (0) 1 41 29 83 29
    Fax : +33 (0) 1 41 29 71 42

    Tél: +33 (0)1 41 29 70 76

    Fax : +33 (0)1 41 29 88 14
    Tél: +33 (0)1 40 70 11 89
    Fax : +33 (0)1 40 70 90 46