Sélectionnez votre pays/région dans le menu ou en cliquant sur la carte du monde *
Country Selector Alternate Image


Presse


    Communiqué

    07/12/2015

    Ashoka et la Fondation Schneider Electric annoncent les lauréats de l’appel à projet européen Social Innovation to tackle fuel poverty !

    Le lundi 7 décembre 2015 - En Europe, selon une étude du BPIE (Buildings Performance Institute Europe) de 2014, entre 50 et 125 millions de personnes sont en situation de précarité énergétique. Pour réduire la fracture énergétique dans nos sociétés, il faut questionner les modèles, innover, proposer de nouvelles solutions, des modèles hybrides qui capitalisent sur les forces de chacune des parties prenantes de notre société. Ashoka et la Fondation Schneider Electric sont convaincus que le meilleur moyen de permettre aux personnes défavorisées d’avoir accès à de l’énergie à un prix abordable est d’investir et d’engager des entrepreneurs sociaux qui créent des innovations contribuant à changer le système.

    C’est pourquoi Ashoka et la Fondation Schneider Electric, sous l’égide de la Fondation de France, ont lancé en septembre 2015 Social Innovation to tackle Fuel Poverty, un appel à projet dans six pays européens: Belgique, France, Grande-Bretagne, Italie, Pologne et République Tchèque. En novembre, un comité de sélection composé d’experts nationaux et internationaux s’est rassemblé pour choisir, parmi plus de 200 candidatures, 14 projets représentants parmi les solutions proposées, celles qui paraissent les plus prometteuses pour les prochaines années.

    Ashoka accompagnera les 14 lauréats dans leur stratégie de passage à l’échelle avec 300 heures de mentoring pendant trois mois à partir de février 2016. Les lauréats bénéficieront par ailleurs de rencontres inspirantes au sein d’un réseau européen de pairs et d’une visibilité accrue tout au long du programme. Des collaborateurs internationaux de Schneider Electric pourront contribuer par leur expertise et leurs compétences aux projets des entrepreneurs sociaux sélectionnés dans le cadre de l’association Schneider Electric Teachers. L’ensemble de ces avancées sera présenté à l’occasion d’un événement Ashoka global en juin 2016.

    Pendant toute la durée de l’appel à projet, Ashoka, la Fondation Schneider Electric et le cabinet de conseil Ylios ont analysé les grandes tendances de la précarité en Europe :

    DÉCOUVREZ LES LAURÉATS !

    BELGIQUE :
    AG EOS – Bart Van Camp
    EOS a inventé un contrat innovant : le Profit Guarantee, un système qui permet aux ménages bénéficiaires de rembourser le prêt seulement lorsque les économies d’énergie ont été effectivement réalisées. Ce contrat a été créé pour éviter deux problèmes courants pour les ménages en situation de précarité énergétique : ils souhaitent emprunter pour rendre leur logement plus efficace sur le plan énergétique mais savent que cela aura un impact négatif sur leur budget (au début, les remboursements sont plus élevés que les économies réalisées), soit ils ne croient pas que les économies d’énergie seront suffisantes et préfèrent ne pas investir. Dans ces deux cas, cela les empêche d’avoir accès à des opportunités d’améliorer l’efficacité énergétique de leur logement. Grâce à cette approche innovante, 2 500 logements par an sont rendus plus efficaces sur le plan énergétique.
    http://www.eos-oostende.be/

    SAMENLEVINGSOPBOUW – Stefan Goemaere
    Samenlevingsopbouw est un projet destiné aux personnes endettées en situation de précarité énergétique. A cause de leur situation financière difficile, ces ménages ne peuvent pas remplacer leurs vieux appareils énergivores par des appareils moins consommateurs et continuent ainsi d’avoir des factures énergétiques élevées. Samenlevingsopbouw est un système de location dans lequel les personnes peuvent louer des appareils peu consommateurs et réduire ainsi leur facture énergétique. Ce projet original est facile à répliquer pour donner accès à des appareils efficaces énergétiquement à des personnes n’en ayant pas les moyens.
    http://www.samenlevingsopbouw.be/

    RÉPUBLIQUE TCHÈQUE :
    CHANCE FOR BUILDINGS – Tomáš Trubačík
    Chance for Buildings est une alliance de plus de 300 entreprises de la construction à la rénovation en République Tchèque. Son objectif est d’améliorer l’efficacité énergétique des logements sociaux pour réduire la précarité énergétique en République Tchèque sur le long terme. Actuellement, les aides sociales prennent en charge les factures énergétiques des ménages vulnérables vivant dans des logements sociaux. Cependant, Chance for Building défend une solution plus globale qui réduirait la facture énergétique grâce à des logements plus efficaces. Leur influence sur les autorités publiques les aidera à promouvoir des mesures d’efficacité énergétique dans la législation tchèque.
    http://www.sanceprobudovy.cz/english-section

    FRANCE
    ENERGIE SOLIDAIRE (Les amis d’Enercoop) – Julien Noé
    Energie Solidaire, un projet lancé en 2014 par Les Amis d’Enercoop, a inventé un système innovant pour financer les initiatives locales luttant contre la précarité énergétique. Energie Solidaire utilise un système de micro-dons sur la facture énergétique pour aider les communautés locales à mettre en place des solutions efficaces pour lutter contre la précarité énergétique. Pour l’instant, Energie Solidaire s’adresse aux 30 000 clients d’Enercoop réalisant des micro-dons, mais pourrait s’ouvrir à d’autres fournisseurs d’énergie, comme Engie ou EDF. Cela accroîtrait considérablement le nombre de dons et rendrait le système plus puissant, permettant ainsi de financer plus d’initiatives. Energie Solidaire souhaite aussi créer une plateforme de financement collaboratif dans laquelle les personnes aidées par le système pourraient réinvestir une partie des économies réalisées pour aider d’autres ménages en situation de précarité énergétique. http://www.lesamisdenercoop.org/tag/energie-solidaire/

    SLIME (Cler) – Bouchra Zeroual
    SLIME est un projet innovant mis en place par le CLER, un réseau français œuvrant pour la transition énergétique, pour aider les autorités locales accompagnant des ménages en situation de précarité énergétique. Le succès des SLIME repose sur des réseaux de détection qui identifient des ménages « invisibles » et leur propose une solution appropriée (formation, installation de petits équipements permettant d’économiser de l’énergie, etc.) après une première visite dans le logement. Les 30 collectivités locales utilisant actuellement la méthodologie des SLIME bénéficient des certificats d’économie d’énergie qui leur permettent de couvrir les coûts liés aux SLIME. SLIME permet aussi de rassembler tous les acteurs locaux et les encourage à travailler ensemble. Ce réseau est essentiel pour une identification plus rapide et plus efficace des ménages en précarité énergétique. http://www.cler.org/SLIME-Services-locaux-d

    CAMEL – Guillaume Thiriet
    CAMEL a une approche holistique du problème de la précarité énergétique. L’organisation a développé un projet mobilisant des entreprises, des entrepreneurs sociaux, des travailleurs sociaux, des agences de financement et des entreprises du secteur de l’énergie pour résoudre des problèmes financiers, sociaux et techniques et aider des personnes en précarité énergétique. CAMEL développe de nouveaux outils financiers comme des prêts sociaux ou du tiers-financement, ainsi qu’un programme de formation impliquant des travailleurs sociaux, des entreprises sociales et des personnes en situation de précarité énergétique. CAMEL souhaite devenir un intermédiaire essentiel dans le développement de solutions d’efficacité d’énergétique pour protéger les ménages les plus vulnérables face à la précarité énergétique. http://camel-habitat-energie.e-monsite.com/

    ECO HABITAT – Franck Billeau
    Eco Habitat a pour but de donner aux ménages en précarité énergétique accès aux plans d’aide pour le logement de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH). Eco Habitat accompagne les ménages en situation de précarité énergétique dans leur choix de solutions financières et techniques. Pour cela, ils comptent sur un réseau d’acteurs locaux (autorités publiques, opérateurs publics, associations, secteur du bâtiment, etc.), pour que ceux-ci collaborent et combinent leurs forces afin de trouver les meilleures solutions pour rénover les logements, tout en protégeant l’environnement en utilisant des bio-matériaux. http://www.reseau-ecohabitat.fr/equipe/

    SOLI’BÂT (Compagnons Bâtisseurs) – Marie Trackoen
    Soli’Bât est un projet impliquant les communautés et qui permet de récupérer du matériel, des matériaux, des heures de travail et du financement afin de maximiser les coûts de travaux pour les personnes défavorisées, particulièrement dans le cadre de projets d’auto-réhabilitation. Ce système est favorable aux personnes en situation de précarité énergétique, mais aussi aux entreprises qui mettent à disposition des produits, solutions. Soli’Bât a constitué une communauté de volontaires aidant à la rénovation et donnant des heures de travail. http://www.compagnons-batisseurs-centre.fr/index.php/plateforme-solibat/

    ITALIE
    LA CITTA VERDE – Giorgio Rosso
    La Citta Verde a pour objectif de transformer des matériaux considérés comme des déchets en biocarburants qui sont écologiques et fournissent une énergie bon marché aux personnes en situation de précarité énergétique. Le projet est intégré dans un processus sociétal dans la mesure où il protège l’environnement (en utilisant les déchets, en optimisant les transports, etc.), réduit les coûts pour les ménages en précarité énergétique et emploie des personnes défavorisées. La Citta Verde souhaite améliorer son impact social dans les années à venir.
    http://lacittaverde.coop/

    POLOGNE
    NATURAL YES – Cezary Czemplik
    Natural YES est un consortium travaillant avec des personnes très défavorisées en situation de précarité énergétique. L’objectif de ce consortium est d’encourager l’utilisation de matériaux biologiques dans la construction de logements efficaces énergétiquement. La structure rassemble de nombreuses organisations travaillant en lien avec la pauvreté ou dans le secteur du bâtiment, apportant ainsi une expertise et une légitimité vis-à-vis des autorités publiques et de toutes les autres parties prenantes.

    GRANDE-BRETAGNE
    ENERGY LOCAL – Mary Gillie
    Energy Local aide les communautés à économiser de l’argent et du CO2 tout en gérant leur propre production et consommation d’énergie. Energy Local a été créé pour développer de nouveaux systèmes afin que les communautés profitent de la mise en commun et de l’utilisation de leur propre production d’énergie plutôt que de la vente à perte de cette énergie. Energy Local leur permet aussi d’acheter de l’énergie à certaines périodes de la journée pendant lesquelles celle-ci est moins chère. Ceci est rendu possible par de nouvelles relations entre les fournisseurs d’énergie, les outils connectés et la technologie, pour aider les communautés à mieux utiliser l’énergie. http://www.energylocal.co.uk/

    SEASONAL HEALTH INTERVENTION NETWORK (SHINE) – John Kolm-Murray
    Le Seasonal Health Interventions Network (SHINE) a pour objectif de réduire la précarité énergétique et les problèmes de santé qui lui sont souvent associés grâce à des partenariats entre les secteurs public, privé et tertiaire. Pour cela, SHINE effectue jusqu’à 30 interventions saisonnières liées à la santé grâce à une seule recommandation. Le réseau est l’un des plus importants programmes de ce type en Grande-Bretagne. Il comprend 90 organisations opérant à Islington. Le réseau a accompagné près de 9 500 ménages et a permis d’économiser 2,2 millions de livres, rien que sur les factures énergétiques.
    http://www.islington.gov.uk/services/parks-environment/sustainability/energyservices/Pages/shine.aspx

    SUSTAINABLE HOMES SURVEY – Lee-Ann Perkins
    SHS a développé une évaluation sur-mesure. Elle permet de collecter les données du logement, le niveau de revenus des occupants et la consommation d’énergie du logement afin d’établir le niveau « réel » de précarité énergétique vécu par les habitants. SHS permet de mettre en lien des fournisseurs de produits d’efficacité énergétique, des collectivités locales, des entreprises du secteur de l’énergie, des associations pour le logement et les ménages afin d’identifier et d’accélérer la rénovation des logements. En agissant ainsi, SHS fournit des évaluations centrées sur l’amélioration de l’usage de l’énergie, l’augmentation du niveau de confort, la réduction des factures énergétiques et la diminution de l’impact environnemental.

    PLYMOUTH ENERGY COMMUNITY – Alistair Macpherson
    En tant que Community Benefit Society gérée par ses membres au nom des habitants de Plymouth, PEC a pour objectif d’aider les personnes et les organisations locales de Plymouth à transformer leur manière d’acheter, d’utiliser et de produire de l’électricité dans la ville. Le intervention se concentre autour de trois objectifs centraux : la réduction des factures énergétiques et de la précarité énergétique, l’amélioration de l’efficacité énergétique et la production de sources d’énergie verte. En travaillant avec un grand nombre d’organisations dans le secteur de l’énergie, la communautéa créé les outils et les relations nécessaires pour atteindre ces trois objectifs. Un dedes principaux objectifs est de sensibiliser et d’aider la communauté locale à mieux comprendre leurs options et de leur donner le pouvoir d’agir pour changer leur propre futur.
    http://www.plymouthenergycommunity.com/

    Contacts:
    Laura Zimer, Ashoka European Manager
    E: lzimer@ashoka.org
    T: +33 (0)1 40 26 30 83


    A propos d’Ashoka
    Derrière la signature « Tous acteurs de changement - Everyone a Changemaker™», Ashoka est une organisation internationale qui a pour vocation de faire émerger et de soutenir les solutions entrepreneuriales les plus innovantes pour faire face aux défis sociaux et environnementaux actuels, ce qui a pour effet d’inspirer tous les acteurs de la société à devenir à leur tour des acteurs de changement. Ashoka est devenu en 30 ans le premier réseau mondial d’Entrepreneurs Sociaux (3 000 dans 80 pays).

    Au-delà de la sélection et du soutien de ces entrepreneurs sociaux (les « Fellows Ashoka »), l’association s’est donnée pour objectif afin d’amplifier l’impact de leurs solutions, d’accélérer la co-création de solutions au travers de collaborations entre entrepreneurs sociaux, entreprises et pouvoirs publics.
    Pour plus d'informations : http://france.ashoka.org


    A propos de la Fondation Schneider Electric
    Créée en 1998, la Fondation Schneider Electric, sous l’égide de la Fondation de France, contribue avec ses partenaires à mettre en place des solutions pour répondre aux problématiques énergétiques des plus défavorisés partout dans le monde. Dans les nouvelles économies, la Fondation soutient des projets de formation professionnelle dans les métiers de l’énergie, contribuant ainsi au programme d’accès à l’énergie de Schneider Electric. Dans les économies matures, la Fondation lutte contre la précarité énergétique en proposant des programmes de formation et de sensibilisation pour les foyers concernés. L’engagement des collaborateurs de Schneider Electric est au cœur des actions de la Fondation.

    Pour plus d'informations : www.fondation.schneider-electric.com