Bienvenue sur le site Web de Schneider Electric

Bienvenue sur notre site Web.

Vous pouvez choisir un autre pays pour voir les produits disponibles ou vous rendre sur le Global website pour obtenir des informations sur l'entreprise.

Choisissez un pays ou une région

  • Schneider Electric, finaliste européen du benchmark MAKE

Schneider Electric, finaliste européen du benchmark MAKE

Rueil-Malmaison (France), le 25 juillet 2017 – Schneider Electric, le spécialiste mondial de la gestion de l’énergie et des automatismes, vient d’être sélectionné en tant que finaliste pour la région Europe du classement MAKE – The Most Admired Knowledge Enterprises, parmi 48 entreprises tous secteurs confondus.

MAKE est le classement de référence au niveau mondial concernant les meilleurs pratiques de gestion de la connaissance. Etabli par le Know Network, un réseau d’entreprises comptant plusieurs dizaines de membres, ce classement prend en compte tous les aspects de la gestion des connaissances comme la création d’une culture d’entreprise apprenante, le développement et l’accompagnement des travailleurs du savoir, le développement du capital intellectuel, jusqu’à la création de valeur assise sur l’échange de connaissances.

Cette distinction valorise des collaborateurs de Schneider Electric impliqués dans des pratiques du au knowledge management, et notamment dans les deux piliers de sa politique de partage des connaissances, intimement liés : un réseau de communautés de pratiques « Communities@Work » et une encyclopédie interne basée sur les principes de Wikipedia. Communities@work regroupe 170 communautés impliquant 20 000 membres. L’encyclopédie interne compte 7 000 pages, 30 000 visites par mois et chaque collaborateur de Schneider Electric l’a consultée au moins une fois. Preuve de la cohérence entre les deux dispositifs phares, la communauté iSEE (Internal Schneider Electric Encyclopedia) regroupe les contributeurs à l’encyclopédie.

Le savoir n’est utile que s’il est partagé, est le leitmotiv des dirigeants de Schneider Electric. « Le partage des connaissances est le pilier indispensable de l’innovation, et de l’agilité, conditions essentielles de l’efficacité. Il faut réutiliser les meilleures pratiques pour éviter de réinventer la roue, source de dépenses inutiles », explique Louis-Pierre Guillaume, Knowledge Management Officer de Schneider Electric. Une politique qui porte ses fruits puisque, selon les résultats d’une enquête interne menée auprès des membres du réseau « communities@work », 65% d’entre eux estiment résoudre plus rapidement les problèmes grâce à leur communauté. Plus d’un sur deux assurent que leur communauté permet d’améliorer l’le processus d’innovation.